Spread the love

Le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi, a eu le 08 mars 2022 à Abidjan, une séance de travail avec les responsables du Ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme et de l’Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI), en vue de trouver des solutions durables pour faire face au phénomène de l’affaissement des immeubles à Abidjan.

« J’ai souhaité cette rencontre afin d’échanger et de nous enrichir mutuellement de nos expériences, à la faveur des deux accidents, à savoir les effondrements d’immeubles, survenus en l’espace de quelques jours. Cela a jeté l’émoi au sein de la population et de l’opinion publique. Du travail est certes fait par le gouvernement, en termes de contrôles, mais nous avons le devoir de parfaire ce que nous faisons. Et ce, avec les acteurs de terrains que vous êtes », a déclaré Patrick Achi.

Et d’ajouter qu’il s’agit d’accentuer les recommandations, en ce qui concerne l’édification de biens immobiliers. A savoir, faire respecter les critères de base et les contraintes qui sont requis, en termes de construction et de qualité des matériaux. Il va falloir, a-t-il dit, mettre en œuvre les moyens pour être beaucoup plus efficace et prévenir la survenance de tels évènements, ou sévir davantage à l’encontre de ceux qui ne respectent pas les normes édictées.

Le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, Bruno Nabagné Kone, a indiqué que les préoccupations relatives à l’effondrement d’immeubles sont partagées par son ministère et les maires, car les deux parties travaillent sur le bâti urbain. « Il s’agit pour nous de permettre à nos compatriotes d’être en sécurité, dans un cadre structuré. Après les deux drames qui sont survenus récemment, nous avons décidé de collaborer plus étroitement et de réunir tous les moyens pour réduire le risque à la construction », a-t-il déclaré.
A propos des effondrements d’immeubles à Abidjan, le ministre a révélé que son département a enregistré une vingtaine avant 2020, neuf (9) en 2020, deux (2) en 2021 et pour le moment deux (2) en 2022. Poursuivant, il a indiqué que 9867 contrôles ont été effectués en 2021. Quant aux démolitions, l’on en compte une en 2020, 51 en 2021 et 5 en 2022.

Pour sa part, le Président de l’UVICOCI, Danho Paulin Claude, s’est réjoui de la rencontre qui permettra de trouver des solutions pérennes, en vue d’améliorer la qualité de vie des populations. Il a marqué sa disponibilité à participer à une plateforme de collaboration, afin de communiquer, sensibiliser les populations et renforcer le contrôle, pour faire reculer l’incivisme. Car pour lui, il s’agit de préserver des vies. Et le bâti urbain doit pouvoir y contribuer.

Le 07 mars dernier, le Premier Ministre Patrick Achi a apporté la compassion du Chef de l’État aux victimes de l’effondrement d’un immeuble à Cocody Angré. Le bilan, à ce jour, s’établit à 6 morts et 13 blessés.

Source : Primature

 

Effondrement d’immeubles : le gouvernement déterminé à sévir

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com