Spread the love

https://www.podcastics.com/podcast/episode/radiolucmichel-luc-michel-sur-pars-today-table-ronde-du-07-03-2012-russie-mali-iran-quelle-reponse-aux-sanctions-occidentales-124584/

L’exemple du Mali :

Avec la vague de sanctions occidentales qui touchent principalement les pays optant pour un monde multipolaire, ces derniers ne devraient-ils pas s’allier pour reprendre l’économie mondiale en main ?

Suite à la crise ukrainienne, la Russie a fait l’objet de sévères sanctions tout comme le gouvernement malien qui a décidé de suivre la volonté de son peuple et qui fait maintenant partie des pays qui doit se rallier à cette alliance. De plus, les échecs de la force d’occupation se multiplient, non seulement sur le plan politique ou sécuritaire, mais également économique. À peine quelques semaines après l’embargo occidental imposé au Mali, pays qui au bout de huit ans d’occupation militaire par les forces françaises puis otaniennes, israéliennes et américaines, n’entend plus se laisser faire. Héritier d’un empire où la population, forte de sa foi, a décidé de prendre son destin en main, le Mali trouve des solutions pour contourner ces sanctions et pas de moindres : Au Mali, le coton est la principale culture de rente. Face à la décision des pays de la CEDEAO de fermer leurs frontières avec le pays en attendant un nouveau calendrier électoral, les autorités cherchent des moyens alternatifs pour expédier la fibre.

La Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) a procédé le vendredi 25 février dernier, au lancement de la première vague d’exportation de coton via la Mauritanie. C’est ce qu’a rapporté l’Agence malienne de presse (AMAP). Plus précisément, 53 camions ont quitté la commune de Kati située à 15 km de Bamako et se sont dirigés vers le Port autonome de Nouakchott pour un embarquement vers les marchés d’exportation. Les responsables maliens anticipent une récolte de 810 000 tonnes de coton en 2021/2022 contre seulement 147 000 tonnes en 2020/2021. Le prix du kilogramme a été revalorisé à 280 FCFA durant ladite année contre 200 FCFA un an plus tôt.

Luc Michel, géopoliticien et Arnaud Develay, juriste international s’expriment sur le sujet.

* RADIO.LUCMICHEL

https://www.podcastics.com/profile/12075-radiolucmichel/

* LUCMICHEL-TV

https://vimeo.com/lucmichelorgtv

 

 

 

 

 

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com