Spread the love

Au lendemain de la cérémonie d’accueil et de célébration du Président Laurent Gbagbo par le Peuple Atchan à Songon-Agban, le samedi 19 Mars dernier, Dahi Nestor dit « le Bâtiment » l’ex-Président de la Jeunesse du Front Populaire Ivoirien et par ailleurs Secrétaire Général Adjoint du parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire, en abrégé « PPA-CI » était à Yopougon, plus exactement à l’espace gastronomique dénommé « Tantie Margot » pour participer à l’Assemblée Générale Bilan de la Ligue des Jeunes du PPA-CI de ladite commune.Aucune description disponible.

A cette occasion, Dahi Nestor a scruté l’actualité socio-politique et à donné sa position sur le congrès des Jeunes du nouveau parti de l’ancien Président ivoirien Laurent Gbagbo.

Pour lui, les jeunes de 27, de 28, de 29, de 30, de 31 ans sont capables d’assumer cette responsabilité. Pendant 21 ans, ceux-ci sont formés pour assurer la relève. Ces jeunes sont dans nos fédérations, nos structures universitaires…, alors ce n’est pas la peine d’insulter la jeunesse de l’ex FPI.Aucune description disponible.

« Ça fait 21ans que nous sommes à la tête de la jeunesse de l’ex FPI. Le Président l’a dit, il fallait qu’on y soit parce qu’il a voulu qu’on y soit et il nous dit merci. Aujourd’hui, nous sommes à l’heure du bilan, c’est pourquoi j’apprécie l’AGO de Yopougon. Nous sommes à l’heure de passer la charge a une nouvelle génération. Je voulais saluer le dernier communiqué du docteur Assoa Adou, le communiqué du CSP. Parce qu’en réalité le communiqué répond à l’esprit et à la lettre de ce qui nous appelions avant la jeunesse du FPI. Avant pour être candidat à la jeunesse, il fallait avoir 28 ans au moment du dépôt des candidatures. Mais ce sont les crises successives et circonstances qui ont fait que nous sommes encore à la tête de la jeunesse. », a-t-il expliqué d’emblé.Aucune description disponible.

Poursuivant, Dahi Nestor a dénoncé les manipulations de certains « camarades » lors de la cérémonie d’accueil et de célébration du Président Laurent Gbagbo par le Peuple Atchan à Songon-Agban.

« Aujourd’hui, nous allons au congrès, que tous les jeunes de Côte d’Ivoire acceptent d’aller au congrès avec les nouvelles mesures qui ont été données. J’aimerais dire de façon officielle et solennelle que le communiqué du CSP, ce n’est pas pour nous injurier. Au niveau de la jeunesse, nous avons des jeunes de 27, de 28, de 29, de 30, de 31 ans capables d’assumer cette responsabilité. Pendant 21 ans nous avons formé ces jeunes. Ces jeunes sont dans nos fédérations, nos structures universitaires…, alors ce n est pas la peine d’insulter la jeunesse de l’ex FPI. Hier, j’ai vu des gens brandir des pancartes pour dire non et qu’ils ne sont pas d’accords avec la décision du CSP. Ceux là, ils ne sont pas de nos rangs. Nous sommes d’accords avec la décision et nous irons au congrès avec cette décision pour que les jeunes prennent leur responsabilité et la place qui est la leur. », a-t-il martelé.Aucune description disponible.

Et ajouter : « Nous avons servi par devoir, aujourd’hui l’heure est arrivée pour que nous puissions passer le flambeau à une jeunesse responsable. Cette responsabilité est grande et cette jeunesse en est consciente. Nous avons formé une jeunesse capable de relever les défis à venir, capable de lutter pour le découpage électorale… Nous sommes donc prêts à aller le plus rapidement possible au congrès pour passer le flambeau à des jeunes que nous avons formé qui sont dans cet intervalle d’âge et prêts à relever le défi. Ce n’est pas à nous de jeter le discrédit sur notre direction. Ce n’est pas à nous de contester les décisions de notre direction. Nous sommes une structure d’affinité, une structure à la disposition de la direction. C’est ce que la direction décide que nous devons appliquer sur le terrain. Au nom de la jeunesse j’appelle ceux qui protestent au calme et à la sérénité. En notre sein, il y a des jeunes capables d’assurer des responsabilités à venir. Alors, qu’on ne s’associe pas aux manœuvres de déstabilisation des décisions de notre direction. », a-t-il déclaré.Aucune description disponible.

En conclusion, Nestor Dahi a expliqué les jeunes membres du PPA-CI de Yopougon que chaque génération à sa mission.

« Chaque génération à sa mission. Celle de Damana Pickass a bataillé au côté du Président Gbagbo pour faire appliquer la démocratie et accompagner le Président Gbagbo au pouvoir face à Gueï Robert et ses hommes en arme. La notre, celle de Koua Justin et Dahi Nestor a bataillé vaillamment pour redynamiser le parti et faire revenir le Président Gbagbo au pays. La génération à venir a pour mission de redonner le pouvoir d’État au Président Gbagbo. », a-t-il conclu.

 

 

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com