Spread the love

L’armée russe a détruit un entrepôt d’armes fournies par les États-Unis et les pays européens dans la province ukrainienne de Kharkov.

Le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konashenkov, a fait état ce samedi lors d’une conférence de presse des progrès réalisés dans l’opération spéciale en Ukraine, comme la destruction d’un grand nombre d’armes stockées dans la zone de la gare de Bogodukhov dans la province. de Kharkov (est de l’Ukraine), en plus d’annoncer la mort de quelque 280 miliciens nationalistes.

L’officier supérieur a ajouté que les missiles air-sol de l’aviation russe ont attaqué cinq positions de soldats ukrainiens et détruit un entrepôt d’artillerie à Bájmut, territoire revendiqué par Dontesk.

Au cours des dernières 24 heures, a poursuivi Konashenkov, l’armée russe a attaqué 18 objets militaires, dont deux points de commandement, cinq zones de concentration de troupes, du matériel militaire et trois entrepôts de carburant.

À son tour, l’armée de l’air a abattu 13 avions sans pilote (drones) et intercepté trois missiles balistiques Tochka U et neuf projectiles des systèmes de lancement de roquettes multiples Smerch, a-t-il ajouté.

Selon les autorités russes, Moscou vise à « démilitariser » et à « dénazifier » le pays européen, ainsi qu’à empêcher l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) dirigée par les États-Unis d’en faire une base anti-russe.

La Russie a clairement indiqué à plusieurs reprises que les armes envoyées par Washington et d’autres membres du bloc militaire à l’Ukraine sont des cibles légitimes pour les forces russes.

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com