Spread the love

Le gouvernement finlandais a annoncé aujourd’hui que la question d’une éventuelle adhésion à l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) sera abordée lors du prochain sommet de l’alliance en Espagne le mois prochain.

Selon une déclaration conjointe publiée aujourd’hui par le président de la Finlande, Sauli Niinistö, et le Premier ministre, Sanna Marin, le pays européen devrait demander à rejoindre le bloc militaire dès que possible.

La décision formelle sur la question sera prise dimanche prochain, 15 mai, malgré les plaintes répétées de la Fédération de Russie concernant l’élargissement de l’alliance atlantique à l’Est, qu’elle considère comme une menace pour ses frontières.

Du 28 au 30 juin à Madrid aura lieu la réunion de l’OTAN entre chefs d’État et de gouvernement.

Ses participants adopteront un nouveau concept stratégique, examineront le renforcement de l’alliance et les implications du changement climatique mondial pour le secteur de la sécurité.

La position neutre finlandaise traditionnelle a changé après le déclenchement de la guerre dans l’est de l’Ukraine.

Le 24 février, le président russe Vladimir Poutine a annoncé une opération militaire spéciale en réponse à la demande des républiques autoproclamées de Donetsk et Lougansk, compte tenu de la recrudescence des attaques de Kiev.

Poutine a souligné que les plans de Moscou n’incluaient pas l’occupation de l’Ukraine et que l’objectif des opérations était de démilitariser et de dénazifier ce pays.

Récemment, l’homme d’État russe a averti que son pays répondrait par une attaque éclair avec une force jamais vue auparavant si quelqu’un entreprenait d’interférer dans les événements en cours et de créer des menaces stratégiques inacceptables pour sa nation.

Avec Prensa Latina

 

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com