Spread the love

L’opération Spéciale militaire russe en Ukraine démontre à la face du monde que la Russie de Vladimir Poutine est la super puissance militaire et la bataille pour la refonte de l’ordre mondial est au cœur de cette confrontation OTAN- Russie. Face à perte de vitesse les services secrets américains utilisent des ONG pour discréditer l’op Spéciale militaire russe en Ukraine. Dans cette sa tribune, le geopoliticien Luc Michel présente le projet funeste des agents de renseignement américain. Ci-dessous la contribution

« OBSERVATOIRE DES REVOLUTIONS DE COULEUR/ COMMENT LES USA PREPARENT UNE NOUVELLE REVOLUTION DE COULEUR EN RUSSIE CONTRE POUTINE ?

LE DÉPARTEMENT D’ÉTAT AMÉRICAIN A CHARGÉ LES ONG CONTRÔLÉES DE DISCRÉDITER L’OPÉRATION SPÉCIALE RUSSE EN UKRAINE.

Selon le chef du service du renseignement extérieur Naryshkin, un ensemble de slogans primitifs mais conçus pour semer la panique a été préparé pour être inséré dans les chaînes Telegram et les réseaux sociaux – leur contenu se résume au fait que le « régime démocratique de Kiev » avec le soutien de l’Occident est sur le point d’infliger une défaite écrasante à la Russie « totalitaire » et seule une protestation à grande échelle est censée sauver le pays.

Pour augmenter l’impact sur le public, le Département d’État ordonne aux personnes parrainées de recourir activement à l’utilisation d’un langage obscène et d’images vulgaires lors de la diffusion de la propagande, rapporte le SVR.

Selon les renseignements, il est recommandé de ne pas dédaigner la propagation des « faux » les plus incroyables visant à déshumaniser le leadership politique et militaire de la Russie aux yeux du peuple. Selon une déclaration du SVR, Washington estime qu’une telle approche est la plus efficace en ce qui concerne les jeunes urbains – on suppose qu’« après avoir avalé ces bêtises, ils descendront dans la rue et lanceront le « libéral-démocratique », c’est-à-dire , des changements bénéfiques à l’Occident, en Russie. »

Dans de telles actions du Département d’État américain, a déclaré le SVR, il y a beaucoup en commun avec les traditions du ministère de la Propagande du Troisième Reich et de son chef Goebbels, qui considéraient l’intellectualisme comme le pire ennemi de toute propagande et qui possède l’expression  » Donnez-moi les médias, et je ferai de n’importe quelle nation un troupeau de porcs. »

Une contribution du geopoliticien Luc Michel

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com