Spread the love

Durant une visite à Washington le 15 juin, le député ukrainien David Arakhamia a rapporté que l’armée ukrainienne perdait jusqu’à 1.000 soldats par jour dans le Donbass, rapporte le site américain Axios. C’est lors d’une table ronde organisée par le German Marshall Fund, un think-tank qui a pour objectif de promouvoir les relations transatlantiques qu’il a donné ce chiffre. Il a expliqué qu’en moyenne 200 à 500 militaires ukrainiens étaient tués chaque jour. Avant lui, le chef d’état-major interarmées, le général Mark Milley, avait déclaré que selon les estimations de Washington, les pertes enregistrées par l’Ukraine chaque jour étaient de 100 tués et d’environ 100 à 300 blessés. Début juin, Volodymyr Zelensky avait donné une estimation comprise entre 60 à 100 militaires tués chaque jour. 

 M.Arakhamia a déclaré que ces chiffres avaient considérablement augmenté ces dernières semaines. L’Ukraine a recruté un million de personnes au sein de sa population et à la capacité d’en recruter deux millions supplémentaires, estime le député ukrainien. Il a insisté sur le fait que l’Ukraine manque d’armes et de munitions pour pouvoir contre-attaquer, mais dispose de gens formés.

 Le média affirme que David Arakhamia est venu à Washington avec une délégation ukrainienne pour faire pression sur l’administration Biden et le Congrès afin d’augmenter le rythme des livraisons d’armes. Le député qui dirigeait la délégation ukrainienne lors de pourparlers de paix avec Moscou a déclaré que bien que les négociations officielles soient gelées, la partie ukrainienne dialogue «une ou deux fois par semaine». Il a par ailleurs noté que le conflit devrait se terminer par un compromis.

Autres Sources

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com