Spread the love

HOMMAGE A MAURICE LORHOUGNON

Madame la 1ère Dame, Messieurs les ministres, Messieurs les députés, mesdames mesdemoiselles et messieurs, camarades militants en vos rangs, grades et qualités.
C’était le jeudi 19 mai 2022 qu’elle tomba la nouvelle : Maurice Lohourignon est parti sans crier gare, dans le calme et la sérénité qui le caractérise.
Les grandes douleurs sont muettes. Lorsqu’une situation vous laisse sans voix, il y a des hommes qui, bien que physiquement absents continueront à fréquenter votre esprit. C’est le cas de Maurice Lohourignon

LA RENCONTRE
Depuis l’arrivée en exil de Laurent Gbagbo en 1982 en France, tu étais son homme de confiance. Avec Guy Labertit vous étiez les canaux par lesquels quiconque voulait le rencontrer devait passer et lorsque tu n’étais pas joignable ton adorable épouse Marie Laure était là pour nous accueillir au 27 Boulevard Saint Michel dans le 5ème Arrondissement

Après l’apparition de son livre « COTE D’IVOIRE/ POUR UNE ALTERNATIVE DEMOCRATIQUE », beaucoup d’entre nous, jeunes étudiants appartenant à diverses organisations politiques et estudiantines, venant de Paris, de Lyon et d’autres villes de la France voulions découvrir le personnage dont le nom rimait avec l’opposition en COTE D’IVOIRE.
C’est toi, Maurice en fin tacticien politique, qui a su pénétrer les différents groupements et organisations de gauches auxquels nous appartenions et y nouer des relations politiques approfondies et clandestines. Stalinien que tu étais, tu n’hésitais pas à rencontrer les trotskistes, les léninistes, les maoïstes, les sociaux- démocrates et la société civile, afin de répondre à l’appel de Laurent GBAGBO.
CAMARADE Maurice Lohourignon, tu nous laisses dans la désolation totale.

LA LUTTE POLITIQUE
C’est à la suite de la rencontre avec Laurent GBAGBO que va naitre l’idée de la création du MIDD, Un mouvement pour la recherche et la promotion des droits démocratiques en Côte D’ivoire. Pour l’implantation de ce mouvement, avec toi et parfois avec Laurent GBAGBO, nous parcourions toute la France de Paris à Lyon, à Grenoble, à Toulouse, à Nantes, à Strasbourg pour ne citer que ces villes-là.
En juin 1984, le congrès constitutif du MIDD, se tient au 14 rue de Nanteuil à Paris dans le 15ème arrondissement. Laurent GBAGBO participa activement aux travaux du Congrès Constitutif, Traoré Jean Jacques fût élu comme 1er SG à la tête du MIDD.
En décembre 1984, se tient le 1er Congrès Ordinaire du MIDD, ou Maurice Lohourignon et moi avions fait équipe pour te faire élire comme président du MIDD France, moi DON MELO comme SG et Thierry BOUIKALO comme ton Vice Président
1985, année de mon retour en CI, le combat finit par payer, le MIDD était devenu une sorte de creuset dans lequel Laurent GBAGBO choisissait ceux avec qui il voulait continuer la lutte. Là encore c’était seul toi qui connaissais ceux qui étaient choisis comme membres de ce parti politique clandestin (LE BAL MASQUE) dont la cellule mère se trouvait à Abidjan sous la direction de la Camarade Simone GBAGBO qui était chargée de nous accueillir et nous inscrire dans une base du FPI.
C’est donc à nos différentes rencontres chez GUY LABERTIT que nous découvrions les visages des membres de ce parti clandestin.
Maurice Lohourignon tes camarades du MIDD que tu as toujours réunis sont là aujourd’hui, présents dans cette salle, pour un autre RDV celui-là pas politique :
• DON MELO AHOUA,
• ALCIDE DJEDJE
• AUGUSTIN KOMOE
• THIERRY BOUIKALO BI
• ALBERT FIAN
• SERGE GBALLOU
• JEAN JACQUES TRAORE
• FERDINAND GABOLO
• CHRISTIAN ZABO
• SOSTHENE OBROU
• AUGUSTIN GUEHOUN
• VALENTIN LIABY
• Eh BIEN D’AUTRE
Madame la 1ère Dame Camarade Simone GBAGBO, Messieurs les Ministres, Messieurs les élus, Mesdemoiselles et Messieurs, chers Parents, Camarades, Amis et Connaissances, la douleur nous étreint et nous contraint aux pleures.
C’est normal, puisque l’homme fût ‘’GRAND‘’
Mais séchons nos larmes car tout être humain quelque grand qu’il soit passe par ce chemin. Acceptons donc son départ.
Camarade Maurice,
Tu pars, mais tu ne pars point car le philosophe a dit : et je cite ‘’ les grands hommes ne meurent pas ; leurs œuvres parlent ’’
Tes traces sur cette terre ici-bas, témoigneront de ton existence puisqu’elles sont indélébiles, la preuve toutes les organisations que tu as contribué à mettre en place pour le combat politique. (MIDD – FPI – 2 MILLION DE FILLES – SOLIDARITE POUR LAURENT GBAGBO et ses 26 Millions de signatures – le GREZ – LA FRATERNELLE ……….)
Maurice Lohourignon, nous ne te disons pas ‘’Adieu’’ puisque tu vis.
Tu vas en voyage, quand tu seras arrivé, transmets nos salutations à nos camarades du MIDD qui t’ont précédé,
• DAHILY JEAN PAUL
• KODE DADIE
• FAHE MAURICE
• BLE OLIVIER
• PACOME ALLEY
• DJAGOURY CELESTIN
Tu as vaincu la mort en laissant des traces
A toi la victoire
A toi la vie
Bon voyage.

TES CAMARADES DU MIDD

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com