Spread the love

En Côte-d’Ivoire, le fonds pour soutenir les coopératives « impactées » par la Covid-19, divise les acteurs de la filière Du Cacao.

A en croire à nos sources, la raison fondamentale de cette discorde serait liée au fonds de 17 milliards de fcfa pour soutenir 3000 cooperatives « impactées » par la Covid-19.

Selon notre source au sein du conseil Café-Cacao, chaque coopérative « impactée » devrait bénéficier d’une aide à hauteur de 5.600. 000 FCFA. Au finish, les cooperatives ont reçu que 2 000 000 FCFA.

Cependant, le systeme de sélection des coopératives  récipiendaires  du fonds a été très opaque puisque des coopératives  extrêmement  récentes  dans leur existence et fonctionnement en ont profite. 

Aucune  liste publiée sur les identites des récipiendaires , aucun critères officiels d’éligibilité  au fonds connus, « une procedure au noir » avec des communications informelles du Conseil Cafe Cacao aux Dirigeants de cooperatives.

 En outre, un système de selection des récipiendaires  par cooptation et affinites plus ou moins corporatiste et politique avec le concours de syndicats de producteurs faisant partie du comite d’organisation de la journée d’hommage des producteurs de cacao au Chef de l’Etat.

En conclusion, sur 17 milliards initialement prévus pour les coopératives et producteurs seuls six milliards ont été distribues. Ou sont passés les 11 milliards ?

Face à cette interrogation des acteurs de la filière, le conseil Café – Cacao doit faire la lumière sur le sujet et nous pensons que la justice ivoirienne doit se saisir du dossier pour situer les ivoiriens et le monde du négoce sur l’épineuse question.

Détails  à suivre

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com