Spread the love

La prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN 2023) aura lieu en janvier/février 2024, a annoncé la Confédération africaine de football (CAF) ce 3 juillet, à Rabat.

Le président de la CAF Patrice Motsepe a mis en avant le climat pour justifier ce report à début 2024, à l’issue d’une réunion du Comité exécutif de l’instance.

En effet, le report de la CAN 2023, excellente nouvelle pour le portier ivoirien Gbohouo Sylvain. Cette importante décision de la CAF soulagera forcément le portier des éléphants de Côte d’Ivoire et mettra fin à l’incertitude relative à son retour en sélection nationale, après la confirmation de sa suspension pour dopage. Et cela, par la Commission de discipline de la FIFA.

Au terme de la décision, l’ex–portier du Séwé sport de San Pedro et du TP Mazembe doit absolument poursuivent sa préparation physique dans l’unique but de reprendre sa place de titulaire au sein de la sélection nationale.

Au regard de l’actualité sportive favorable à notre pays, le Président de la fédération ivoirienne de football, (FIF) Idriss Yacine Diallo doit impérativement prendre en charge le dossier du gardien titulaire de la Côte d’Ivoire, Sylvain Gbohouo. Car celui-ci a été victime d’une machination des forces occultes pendant la normalisation du Football ivoirien.

Rappelons que le samedi 13 novembre 2021, Sylvain Gbohouo mouillait le maillot sur le terrain à Cotonou, son père était porté en terre en Côte d’Ivoire. Notre gardien a refusé d’abandonner ses coéquipiers pour cette rencontre importante face au Mozambique.

En conclusion, la Commission de Discipline de la FIFA a imposé une période de suspension de 18 mois au joueur ivoirien Sylvain Gbohouo après avoir été contrôlé positif à la substance trimétazidine (qui figure sur la Liste des interdictions de l’AMA 2021 sous la classe S4.4 Modulateurs métaboliques) à la suite d’un Match de qualification de la Coupe du Qatar 2022 joué le 16 novembre 2021.

En raison de la présence de la substance interdite dans son échantillon, le joueur a été reconnu coupable d’avoir enfreint l’article 6 du Règlement antidopage de la FIFA, lu conjointement avec l’article 17 du Code disciplinaire de la FIFA.

La période de suspension susmentionnée commence le 23 décembre 2021, date à laquelle le joueur a été suspendu provisoirement par le président de la Commission de Discipline de la FIFA. Conformément à l’article 30 du Règlement antidopage de la FIFA, la suspension couvre, entre autres, tous les types de matches, y compris les matches nationaux, internationaux, amicaux et officiels.

 

Nous y reviendrons

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com