Spread the love

Le porte-parole du Parti des Peuples Africains- Côte-d’Ivoire et par ailleurs deuxième Vice-président du PPA-CI, Koné Katinan Justin était ce Jeudi 07 Juillet, face à la presse via l’émission politique dénommée «La Tribune de PPA-CI».

Pour cette troisième émission, le porte-parole du PPA-CI,  Justin Koné Katinan a traité essentiellement trois questions  :

𝟭- Il s’agit du droit de passage imposés à nos compatriotes sur les différentes routes, notamment à l’intérieur d’Abidjan et de sa ceinture immédiate, illustré par le péage sur la route de Grand-Bassam.

𝟮-  Il s’agit également de la question de l’émigration de la jeunesse africaine assorties de toutes les formes d’humiliations auxquelles cette jeunesse est assujettie sur le chemin de l’émigration. Les derniers évènements qui ont eu pour théâtre les enclaves espagnoles du Maroc méritent que l’on leur accorde une attention particulière. 

𝟯- Il s’agit, enfin, de la levée des sanctions injustes et iniques imposées au peuple malien.

A travers cette tribune, le Ministre Koné Katinan a remercié les différentes rédactions qui accordent une attention particulière à « La Tribune du PPA-CI»

« Vous participez ainsi à l’ancrage de la démocratie au nom de laquelle, le Président de notre Parti, son Excellence le Président Laurent GBAGBO, a donné tant de sacrifices. Les attentes de plus en plus fortes, pour une véritable démocratie, qu’expriment nos compatriotes exigent une synergie d’actions de tous pour la promotion de cette démocratie. Le PPA-CI, se fondant sur la philosophie de son Président, entend assumer la plénitude de son devoir en matière de lutte pour la démocratie et la promotion de celle-ci dans notre pays. La démocratie se nourrit de contradictions d’idées qui sont autant de manifestations d’intelligences diverses, toutes au service de notre nation. C’est pourquoi, nous apprécions tous les débats que suscitent nos tribunes sur les différentes plateformes ou dans vos différentes rédactions. Ce sont autant de signes de l’intérêt que portent nos compatriotes sur cet espace d’échanges initié par notre parti. Ce sont, symétriquement, autant de responsabilités que notre parti doit assumer pour maintenir ardemment allumée la flamme du débat politique dans le respect des opinions contraires, mêmes lorsque celles-ci sont exprimées inélégamment. Opiner sur la vie de la nation ne peut être un privilège ou un devoir exclusivement réservé aux politiques. Dans une république, l’opinion est librement exercée par chaque citoyen sur la conduite de la république. », a-t-il expliqué d’emblée.

Poursuivant, le porte-parole de l’ancien  Pensionnaire de la prison de Sheveningen à la Haye au Pays-Bas, Justin Koné Katinan a dénoncé la cherté de la vie puis a apporté son soutien à l’artiste Ivoirien du coupé décalé  Bébi Philippe.

« 𝗖’𝗲𝘀𝘁 𝗽𝗼𝘂𝗿𝗾𝘂𝗼𝗶, 𝗹𝗲 𝗣𝗣𝗔-𝗖𝗜 𝘀𝗮𝗹𝘂𝗲 𝗳𝗼𝗿𝘁𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗹𝗮 𝗽𝗿𝗶𝘀𝗲 𝗱𝗲 𝗽𝗼𝘀𝗶𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗷𝘂𝘀𝘁𝗲 𝗲𝘁 𝗰𝗼𝘂𝗿𝗮𝗴𝗲𝘂𝘀𝗲 𝗱𝗲 𝗹’𝗮𝗿𝘁𝗶𝘀𝘁𝗲 𝗕𝗲́𝗯𝗶 𝗣𝗵𝗶𝗹𝗶𝗽𝗽𝗲 𝗲𝘁 𝗹𝘂𝗶 𝗮𝗽𝗽𝗼𝗿𝘁𝗲 𝘁𝗼𝘂𝘁 𝘀𝗼𝗻 𝘀𝗼𝘂𝘁𝗶𝗲𝗻. 𝗜𝗹 𝗳𝗮𝗶𝘁 𝗲́𝗰𝗵𝗼 𝗱𝗲 𝗰𝗲 𝗾𝘂𝗲 𝗹’𝗲𝗻𝘀𝗲𝗺𝗯𝗹𝗲 𝗱𝗲 𝗻𝗼𝘀 𝗰𝗼𝗺𝗽𝗮𝘁𝗿𝗶𝗼𝘁𝗲𝘀, 𝘀𝗮𝗻𝘀 𝗱𝗶𝘀𝘁𝗶𝗻𝗰𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗹𝗼𝗿𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗽𝗼𝗹𝗶𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲 𝗱𝗲́𝗻𝗼𝗻𝗰𝗲. », a-t-il déclaré

Et d’ajoautre :  « Vous avez dû noter qu’à la suite du PPA-CI qui continue de dénoncer la cherté, sur l’initiative des députés de l’opposition, le Ministre du commerce a été reçu au parlement à l’occasion d’une question orale introduite par le Député Dia Houphouët du PDCI-RDA. Le Ministre a énuméré les mesures prises par le Gouvernement pour selon lui lutter contre la chertéGouvernement de la vie. Apparemment, ces mesures sont inopérantes pour contenir l’inflation. Manifestement, le  est au bout de ses moyens. », a-t-il expliqué.

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com