Spread the love

# LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/
POUTINE A TEHERAN POUR UN SOMMET IRAN-TURQUIE-RUSSIE

Le Quotidien géopolitique – Geopolitical Daily/
de LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ)/
2022 07 19/ Série IV/
(avec AFP – Press TV – Pars Today)

Le président russe Vladimir Poutine est arrivé mardi à Téhéran pour des discussions avec ses homologues iranien et turc sur le conflit en Syrie, mais aussi sur la guerre en Ukraine.

La télévision d’Etat iranienne a montré en direct les images de l’arrivée du chef d’Etat russe, à l’occasion de son deuxième déplacement à l’étranger depuis le lancement de l’offensive russe en Ukraine, le 24 février. Le président turc Recep Tayyip Erdogan, est pour sa part arrivé lundi soir et a eu des entretiens bilatéraux avec les dirigeants iraniens qui ont redit l’opposition de Téhéran à une offensive turque dans le nord de la Syrie.

Le sommet tripartite intervient quelques jours après la tournée du président américain Joe Biden au Moyen-Orient, où il s’est rendu en Israël, ennemi numéro un de l’Iran, et en Arabie saoudite, son puissant rival régional.

Il sera essentiellement dominé par la Syrie où la Russie, la Turquie et l’Iran représentent des acteurs majeurs dans la guerre qui ravage le pays depuis 2011, Moscou et Téhéran soutenant Bachar el-Assad et Ankara appuyant des rebelles et des djihadistes. Les trois pays ont lancé en 2017 le processus dit d’Astana, visant officiellement à ramener la paix en Syrie. Le président Erdogan a été reçu mardi matin par son homologue iranien, Ebrahim Raïssi, avant une rencontre avec le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, selon la télévision d’Etat.

M. Khamenei a réitéré l’opposition de son pays à une éventuelle opération militaire turque en Syrie, la jugeant « préjudiciable » pour la région, selon un communiqué officiel. « Une offensive militaire (contre les combattants kurdes dans le nord de la Syrie, NDLR) sera définitivement préjudiciable pour la Syrie, la Turquie et la région », a-t-il déclaré.

La Turquie cherche à créer une « zone de sécurité » de 30 kilomètres à la frontière avec la Syrie et espère obtenir le feu vert de l’Iran et la Russie pour une nouvelle intervention armée dans le nord-ouest du pays. L’armée turque, présente dans des zones du nord du territoire syrien limitrophes de la Turquie, a lancé entre 2016 et 2019 avec l’aide de supplétifs syriens trois opérations d’envergure en Syrie. Elle veut lancer une nouvelle opération contre deux localités sous contrôle des Unités de protection du peuple (YPG), une milice kurde affiliée au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) –classé comme terroriste par Ankara.

UKRAINE ET NUCLEAIRE

Le sommet tripartite sera l’occasion pour M. Erdogan de se réunir avec M. Poutine pour la première fois depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. La Turquie, membre de l’Otan, a essayé de maintenir le contact avec les deux pays, proposant sa médiation à plusieurs reprises.

Les deux dirigeants parleront de mécanismes pour permettre les exportations via des couloirs maritimes sûrs de céréales d’Ukraine, bloquées dans ce pays par l’offensive militaire russe au risque de provoquer une crise alimentaire mondiale. Le ministère russe de la Défense avait indiqué vendredi qu’un « document final » serait prêt sous peu pour permettre l’exportation de céréales d’Ukraine. L’accord, qui est en train d’être négocié entre la Russie, l’Ukraine, la Turquie et les Nations unies, vise à faire sortir par la mer Noire quelque 20 millions de tonnes de céréales bloquées dans des silos ukrainiens à cause de l’offensive russe.

D’autre part, des discussions entre Russes et Iraniens pourraient porter sur le dossier du nucléaire iranien, estiment des experts.

L’IRAN APPELLE A RENFORCER « LA COOPERATION SUR LE LONG TERME » AVEC LA RUSSIE…
Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a appelé à renforcer « la coopération sur le long terme » avec la Russie lors de sa rencontre avec le président russe à Téhéran. « La coopération sur le long terme entre l’Iran et la Russie est très profitable pour les deux pays », a-t-il déclaré, selon le communiqué officiel. « Il y a des accords et des contrats entre les deux pays dans les secteurs du pétrole et du gaz qui doivent être poursuivis et mis en oeuvre totalement ».

SYRIE: ERDOGAN CAPITULERA?

Il convient de noter que lors d’une rencontre avec le président turc, le Leader de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei, a souligné la nécessité de préserver l’unité des territoires syriens précisant qu’une attaque militaire contre le nord de la Syrie nuira à la Turquie, à la Syrie et à toute la région et profitera aux terroristes.

OFFENSIVE TURQUE EN SYRIE: LE LEADER AVERTIT!

Arrivé dans la nuit de lundi à mardi 19 juillet à Téhéran pour participer dès cet après midi au sommet tripartite Iran-Russie-Turquie auquel insistera le ministre syrien des A.E.

Le président turc dont l’armée menace depuis près de trois mois de prendre d’assaut le nord de la Syrie pour y créer une zone tampon de 30 km de profondeur incluant les localités kurdes de Manbij et Tell Rafaat, ce qui plus d’un observateur servirait largement les visées de L’OTAN qui souhaite avoir une fenêtre de tir sur la côte ouest syrienne tout en en provoquant le démembrement.

Le président Erdogan vient d’être reçu en audience avec la très haute délégation l’accompagnant ( ministres de la Défense, des AE, de l’Economie, des Finances, de l’Industrie….) par le Leader de la Révolution islamique et commandant en chef des forces armées iraniennes. Qu’a t il le Leader au chef de l’exécutif turc dont les politiques funambulesques ont lésé à plus d’un égard la Syrie et son intégrité territoriale et ce depuis 2011?  » Toute offensive militaire contre le Nord de la Syrie tournera sans nul doute au désavantage de la Turquie et de tous les pays de la région et profitera aux terroristes, a affirmé l’Ayatollah Khamenei tout en soulignant la nécessité d’un approfondissement des coopérations de part et d’autre surtout dans le domaine du commerce, coopération qui restent en deçà des capacités mutuelles et des attentes .  » La préservation de l’intégrité territoriale de la Syrie revête une importance de premier ordre pour la Syrie, pour la région entière et toute offensive turque contre le nord syrien nuira aux intérêts de la Turquie de la Syrie et bénéficiera aux terroristes »

Plus loin dans ses propos, Le leader la Révolution islamique est revenu sur l’intégrité territoriale de la Syrie en y mettant l’accent et de s’adresser à son hôte :  » Je connais votre aversion envers les terroristes et il est clair qu’il faut s’opposer au terrorisme mais de là à s’attaquer à la Syrie c’est là une démarche qui profite à ces m^mes terroristes qui ne se réduisent d’ailleurs pas à un seul groupe ». Réagissant à la demande d’une participation iranienne à la lutte turque contre le terrorisme, l’Ayatollah Khamenei a souligné : « I’Iran coopérera certainement avec la Turquie dans sa lutte contre le terrorisme car la sécurité des frontières turques c’est notre sécurité. Ceci dits, vous aussi, M Erdogan considérez la sécurité syrienne comme la vôtre. Le dossier syrien il faut la règle par voie négociée et que l’Iran, la Turquie, la Syrie et la Russie règlent cette question autour de la table!  »

DU FUNAMBULISME A L’ERDOGANIENNE OU UNE VRAI DISPONIBILITE A RECONNAITRE L’INTEGRITE ET LA SOUVERAINETE DE L’ETAT SYRIEN SUR L’ENSEMBLE DE SON TERRITOIRE?

Au fait le calendrier imposée par l’axe US/OTAN à la Turquie alors même que le pays se bat contre une crise économique de plus en plus profonde empêche tout optimisme. Mais il est clair que des choses commencent à bouger en Turquie. Il y a d’abord cette menace d’attaquer le nord syrien qu’Ankara reporte sans cesse.

Et qui n’est pas sans lien avec l’Iran. En effet, les Kurdes de Syrie, après s’être longtemps placé sous la vrai-fausse ombrelle de protection US, quitte à trahir à mainte reprise leurs accords avec la Syrie et la Russie, semblent cette fois se tourner vers l’Iran d’où ce geste assez unique d’il y a quelques jours de hisser le drapeau iranien à Manbij pour empêcher des attaques turques. Dans la foulée ces mêmes FDS , ayant longtemps servi de boucliers aux troupes de pilleurs US ont hissé le drapeau syrien sur les collines d’Ain al-Arab ou Kobani. En ceci de nombreux analystes ont vu un retour de l’Etat dans les régions kurdes jusqu’ici occupées par les Américains. Puis le refus de la Turquie de viser ces mêmes régions a été interprété comme le signe de la volonté d’Erdogan de jouer enfin le jeu et de repenser sa nauséabonde politique syrienne qui lui joue des tours très mauvais à l’approche des élections.

Des observateurs politiques estiment que dans les circonstances où la Turquie a révisé sa politique étrangère et qu’il envisage de normaliser avec les pays tels que l’Arménie, les Émirats arabes unis, l’Arabie saoudite ou l’Égypte, elle peut aussi songer à compenser ses erreurs vis-à-vis de la Syrie et renouer avec . N’est pas que le Président Assad est bien plus proche de la Turquie et de son peuple que le Sioniste Hertzog que M. Erdogan a serré dans ses bras?

Il est vrai que la Turquie, avec une frontière commune de plus de 900 kilomètres avec la Syrie, a toutes les raisons du monde de s’intéresser à son voisin plus que toute autre pays mais cet intérêt ne devrait guère avoir une nature belliciste, interventionniste, expansionnisme. A Téhéran où tous les acteurs anti empire de la guerre en Syrie sont réunis, il est grand temps que M Erdogan se dise prêt à la paix des braves et qu’il en finisse enfin par porter davantage de l’eau au moulin d’un axe US/Israël/OTAN qui a tenté de le liquider en 2016 lors du fameux coup d’Etat de juillet. Des générations entières de Syriens, de Turcs et de Moyen orientaux lui rendront hommage s’il franchi le premier pas ….

Luc MICHEL (Люк МИШЕЛЬ)

* Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique :
Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire – Géopolitismes – Néoeurasisme – Néopanafricanisme
(Vu de Moscou, Téhéran et Malabo) :
PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily
https://www.facebook.com/LucMICHELgeopoliticalDaily/

* WEBSITE http://www.lucmichel.net/
LUCMICHEL-TV https://vk.com/lucmicheltv

TWITTER https RADIO.LUCMICHEL
https://www.podcastics.com/podcast/radiolucmichel/://twitter.com/LucMichelPCN
FACEBOOK https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel/

Une contribution du geopoliticien Luc Michel

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com