Spread the love

Dans un entretien accordé à un confrère du journal « LE NOUVEAU NAVIRE », ALLIA RODRIGUE, Coordonnateur Général du BGMOD Scoop, a expliqué au monde portuaire et aux gouvernants, l’offre économique et sociale de la structure dont il a la responsabilité organisationnelle.
En effet, le coordonnateur Général du BGMOD, a expliqué que le Bureau de gestion de la Main d’œuvre dockers conduit par le Président Stéphane Eholié a axé son offre sur le bien -être du travailleur docker qui bénéficie d’un statut particulier.
« Les Dockers ne sont pas des outils. Ils sont des partenaires sociaux… », aime à le répéter devant toutes les autorités portuaires, le Président Stéphane Eholié, Président du conseil d’administration et surtout à l’occasion des rencontres sectorielles avec les partenaires de sa nouvelle structure. Chaque fois qu’il rencontre une autorité, M. Stéphane Eholié sensibilise sur l’esprit et la lettre du décret N° 2019-102 du 30 janvier 2019.
Après de nombreuses rencontrent, à la suite de nombreuses missions en Europe et en Afrique pour voir ce qui se pratiquent ailleurs en matière de gestion de la main d’œuvre dockers, le BGMOD propose à ceux qu’il considère comme des partenaires sociaux et non des outils de travail, un document intitulé « Cadre méthodologique – éthique et Bonne Gouvernance » dont nous reçut une copie.
Un document clairement énoncé, fruit d’une étude de benchmarking à multiples variables d’analyse- inputs et qui permet d’offrir ce qu’il y a de meilleurs aux Dockers Ivoiriens.
Un des points importants est qu’avec cette forme juridique, conformément aux exigences de l’OHADA, la société Coopérative BGMOD, avec Conseil d’administration, oblige automatiquement que 70% des excédents d’exploitation soient orientés à l’objet social de la coopérative, c’est-à-dire aux dockers.
Ces 70% d’excédents d’exploitation seront orientés directement à la construction de logements sociaux (Cités du docker Route de Bassam -Route de Songon), la Clinique du Docker, comme cela s’est fait pour les agents des régies financières des administrations des Impôts et du Trésor public ; et au renforcement du fonds de solidarité et d’entraide de la Mutuelle des Dockers… Les 30% restants des excédents d’exploitation serviront aux investissements de pérennisation de la société coopérative.
Par ailleurs, pour être en conformité avec l’esprit de ce précieux décret signé par le Président de la république, son excellence Allassane Ouattara, le BGMOD offre (02) deux sièges permanents d’administrateurs au sein du conseil d’administration. Les Dockers participeront pleinement aux prises de décision de gestion de leurs activités.

En outre, pour les Responsables du BGMOD, il ne peut y avoir de sécurité économique sans sécurité sociale. « Nous allons construire ensemble avec tous les acteurs des plateformes portuaires d’Abidjan et San Pedro, un véritable socle de protection sociale qui va faire mettre en avant l’amélioration de l’indice de développement humain des Dockers Ivoiriens dans le tissu social du monde portuaire en Afrique Subsaharienne. Notre offre est calquée sur le modèle Scandinave et prend en compte les prescriptions du pacte mondial pour l’emploi. Notre offre technique et financière n’appréhende pas la sécurité sociale du Docker comme un Coût, mais comme un investissement dans le développement humain sur le long terme » a déclaré, avec sérénité, le Coordonnateur Général du BGMOD.

Notons que la FENAD-CI (Fédération Nationale des Dockers de Côte d’Ivoire) vient récemment de signer à Grand-Bassam, un accord d’établissement avec le BMOD SAS (le concurrent direct du BGMOD scoop), conformément à la procédure du cahier de charge édicté par le Ministère des Transports ; ouvrant ainsi la voie au choc des ambitions de chaque camp, malheureusement après l’échec d’une initiative louable de réconciliation des deux Organisations.
BMOD SAS et BGMOD Scoop…, deux visions et approches complètement différentes ! Dans tous les cas, les deux structures restent suspendues au feu-vert des pouvoirs publics qui doivent jouer clairement leurs partitions pour offrir le meilleur des meilleurs aux Dockers Ivoiriens dans un engagement responsable et citoyen… à la fois novateur et progressiste.

En conclusion, dans la procédure d’attribution de cette autre nouvelle concession portuaire de la gestion de la main d’œuvre docker, seul l’appel d’offre reste la seule issue pour départager les deux offres.
Le Patron du BGMOD considère le Décret du Président de la république comme un outil qui va impulser l’innovation dans le monde portuaire en côte d’Ivoire et mettre fin aux difficultés des Dockers. C’est la raison pour laquelle, le BGMOD offre une palette d’outils d’innovation technologique pour accompagner les nouvelles règles et modes de gouvernance qui s’imposeront à tous.
Finis les emplois fictifs, les facturations bizarres et les charges injustifiées. Fini le cycle des créances connues, identifiées mais jamais recouvrées. Place à la Bonne Gouvernance… !
Pour rappel, M. Stéphane Eholié est le tout premier Président du Conseil d’Administration du BGMOD Scoop. Il a été porté à la tête de cette organisation par ses pairs le 15 février 2022 dernier à l’issue d’une assemblée Générale Constitutive ouverte à tous les acteurs du monde portuaire au siège du Patronat à Abidjan -Plateau.
La société Coopérative BGMOD, avec Conseil d’Administration est doté d’un capital de 100 Millions Fcfa et compte 25 membres Coopérateurs associés et coopérateurs non-associés.
Elle est ouverte à toute personne physique ou morale opérant en Cote d’Ivoire avec un agrément de Manutentionnaire, signé par le Ministère des Transports, utilisatrice ou non de la Main d’œuvre Dockers.
Les Dockers Ivoiriens sont donc face à leur propre destin. C’est à eux de faire le bon choix qui conditionnera leurs vies, ainsi que celles de leurs familles pour les 40 prochaines années professionnelles dans nos ports.
Les Dockers vont-ils pour une fois faire le bon choix ou choisiront-ils d’aller pleurer après coup devant leurs familles ? attendons de voir dans les prochaines semaines, avec le lancement officiel de l’appel d’offre par les autorités portuaires.

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com