Spread the love

L’Algérie ne reconnaît pas l’indépendance de Taïwan. Pour Alger, cette île qui attise la flamme de tension entre Washington et Pékin, est bel et bien un territoire appartement à la Chine.

L’ambassadeur algérien à Pékin, Hassan Rabhi, a affirmé que son pays « respecte l’intégrité territoriale de la Chine ». 

« Taïwan est une partie intégrante du territoire chinois, et le gouvernement de la République populaire de Chine est le seul gouvernement légitime représentant toute la Chine, et cela est expressément stipulé dans la résolution 2758 de l’Assemblée générale des Nations Unies de 1971 », a rappelé le diplomate algérien.

« Depuis la fondation de la République populaire de Chine en 1949, 181 pays, dont les États-Unis, ont établi des relations diplomatiques avec la Chine sur la base du principe d’une seule Chine », a fait remarquer le diplomate algérien. Il soutient à cet effet, que « le principe d’une seule Chine est un accord consensuel de la communauté internationale et une règle fondamentale régissant les relations internationales ».

Les tensions entre la Chine et les États-Unis sont montées d’un cran depuis la visite à Taïwan effectuée par la présidente de la Chambre des représentants américaine, Nancy #Pelosi. La Chine qui considère cette visite comme une violation de sa souveraineté, a annoncé des sanctions contre les #usa et particulièrement contre Nancy Pelosi et sa famille.

Avec Press TV

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com