Spread the love

Les premières données de télémétrie du #satellite « #Khayyam » ont été reçues

les premières données de télémétrie du satellite Khayyam ont été reçues, Il y a quelques minutes, par les stations de ce satellite dans les bases spatiales de l’agence spatiale iranienne.

Selon l’IRNA, le lancement du satellite iranien « Khayyam » avec le porte-satellites Soyouz depuis le cosmodrome (russe) de Baïkonour, au Kazakhstan, aujourd’hui (9 août) à 10h22, a été effectué avec succès, et il est actuellement en cours de transfert vers son orbite finale, soit une orbite de 500 km.

Selon ce rapport, les premières données de télémétrie du satellite Khayyam ont été reçues, Il y a quelques minutes, par les stations de ce satellite dans les bases spatiales de l’agence spatiale iranienne (la station de Mahdasht,).

« Tous les ordres liés à son contrôle et à son fonctionnement seront exécutés et émis, immédiatement après le lancement, par des experts iraniens basés dans les bases spatiales appartenant au ministère des Communications de notre pays », a précisé, dimanche 7 août, les Relations publiques de l’Organisation spatiale iranienne.

Le centre de contrôle des opérations du satellite, les stations d’envoi de commandes et d’acquisition de données satellitaires de « Khayyam » se trouvent uniquement sur le territoire de la République islamique d’Iran et sous la direction de l’Organisation spatiale iranienne. Des ingénieurs et chercheurs iraniens y sont stationnés. L’envoi de commandes et la réception d’informations de ce satellite se font selon l’algorithme crypté qui y a déjà été intégré par les chercheurs de l’Organisation spatiale, et dans ce processus, aucun autre pays ne peut accéder à ses informations. »

Le Ministre iranien des Communications et des Technologies de l’information, Issa Zarepour a écrit sur son Instagram, aujourd’hui (9 août) : « Le lancement du satellite iranien Khayyam est le début d’une coopération stratégique entre l’Iran et la Russie dans le domaine spatial. »

« Ce satellite est une étape très importante pour fournir les données spatiales dont l’Iran a besoin, et nous pouvons utiliser ses images avec une grande précision pour améliorer les applications spatiales du pays dans les domaines de l’environnement et de l’agriculture » a souligné le ministre iranien des Communications.

Source : Press TV

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com