Spread the love

Le commissaire général de l’Agence nationale de police, Itaru Nakamura, a démissionné ce jeudi de son poste, en raison de sa responsabilité dans les mauvaises mesures de sécurité qui ont rendu possible l’assassinat de l’ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe.

Nakamura a exprimé lors d’une conférence de presse que les forces de police devaient se restructurer et adopter de nouvelles directives pour empêcher la répétition d’événements tels que l’attaque du 8 juillet à Nara, a rapporté Prensa Latina .

Après la mort d’Abe, Nakamura a déclaré que sa démission allait de soi, mais il devait d’abord veiller sur des événements importants tels que les funérailles nationales de l’ancien président, prévues le 27 septembre, et le sommet du Groupe des Sept qu’Hiroshima accueillera en 2023. .

La démission publique a eu lieu après que la Commission nationale de sécurité publique a rendu compte des résultats de l’enquête sur l’opération menée lors du discours de campagne du leader politique assassiné.

 

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com