Spread the love

CÉRÉMONIE DE PURIFICATION DU CAMARADE LALLIE OLIVIER

Sous le haut patronage du Ministre d’Etat LIDA Kouassi Moïse, la Présidence du Camarade Damana Adia Pickass, Secrétaire Général du PPA-CI, et le Parrainage de DALI Prince Arthur, a eu lieu ce Dimanche 28 Août, à GOGNE, la cérémonie de purification du « Camarade » LALLIE Olivier François.

En effet, après avoir passé 10 ans en exil,  LALLIE Olivier retourne sur la terre de ses ancêtres accompagné d’une forte délégation du PPA-CI conduite par son Secrétaire Général.

Il est 15h quand le cortège qui accompagne le Camarade LALLIE Olive fait son entrée à Gogné, son village natal. Chant, danse et cris de joie étaient au rendez-vous.

Outre le Secrétaire Général Damana Adia Pickass, cette délégation était composée du représentant du Ministre LIDA Kouassi Moïse, le Professeur GBODJE Secré, du parrain de la cérémonie, le Secrétaire National Technique DALI Prince Arthur, du Coordonnateur Régional du PPA-CI du Lôh-Djobouha, du Camarade Dakroury Roger, membre du Comité de Contrôle, du Secrétaire National Technique (SNT) AYEMENE Jean-Blaise Blaise dit « Kakry Khaza », des fédéraux de Lakota commune et sous-préfecture et de ses « camarades » du Parti.

Il faut aussi noter que toutes les têtes couronnées de GOGNE étaient présentes pour réserver un accueil chaleureux à leur fils qui avait passé 10 années de sa vie en exil.

Après l’accueil, le Secrétaire Général et sa forte délégation ont été directement conduit chez le Chef Central pour un échange  avec la Chefferie. Au cours de cet échange, le Secrétaire Général du PPA-CI, Damana Adia dit « Pickass » après avoir salué la Chefferie et rendu hommage à son collaborateur Lallie Olivier, non sans expliquer le projet du Président Laurent GBAGBO à travers la création du PPA-CI.

Pendant les échanges  du Secrétaire Général avec la Chefferie, se déroulait  la cérémonie de purification du « Camarade » LALLIE Olivier dans la stricte intimité familiale.

Juste après ces moments, les parents, villageois et invités se sont tous retrouvés à la place publique du village qui refusait du monde pour la cérémonie publique.

À l’entame de cette cérémonie, l’hymne national a été chanté et une minute de silence observé en la memoire des disparus.

Les allocutions ont debuté celle du Président du Comité d’Organisation, ensuite, ont pris la parole, tour à tour, le Coordonnateur Régional du Loh-Djiboua, le Réprésentant du Ministre LIDA Kouassi Moïse, le Parrain de la Cérémonie,  Lallie Olivier, et le Secrétaire Général du PPA-CI, DAMANA Adia Pickass.

Lors de son allocution, le Secrétaire Général du PPA-CI a salué les chefs traditionnels et la population de Gogné pour l’accueil chaleureux reservé ainsi que pour leurs prières et leur loyauté au combat et à la vision du Président Laurent GBAGBO. Il les a aussi exhortés a continuer de soutenir le Président Laurent GBAGBO. Quelques propos du Secrétaire Général :

« Je voudrais vous saluer vous tous, merci d’être là. Je me tourne vers nos parents, les détenteurs de la tradition, les chefs de terre, propriétaires terriens, pour les saluer. Merci également à toute cette variante population de GOGNE. Merci aux sœurs de LALLIE Olivier, merci aux frères de LALLIE Olivier. Merci beaucoup. Nous sommes venus aujourd’hui pour l’accompagner chez lui. Il vous a quitté ça fait 10 ans. 10 ans loin de ses parents, loin de sa famille, loin de ses enfants. Et 10 ans c’est une vie par ce que beaucoup de choses se passent en 10 ans.

Quand on est là aujourd’hui et puis on dit que l’exil est dur, il y’a en qui ne savent pas ce que ça veut dire. L’exil n’a pas de mot précis, suffisamment clair pour décrire. L’exil, ça se vie, ça ne raconte pas. On ne s’organise pas, on se fait pas ses bagages pour aller en exil. L’exil, un matin, tu te réveilles, tu es en exil. Mais, on n’ira plus en exil. C’est fini. Mais c’est en exil que toi-même tu te découvres. Que toi-même, tu sais qui tu es. C’est en exil qu’on a appris que la faim ne tue pas. La souffrance, ne tue pas. Ça fait maigrir, mais ça ne tue pas. Le manque d’argent, ça ne tue pas. LALLIE Olivier que vous voyez aujourd’hui a fait 10 ans en exil. Il est revenu comme il est parti. Il est revenu dans l’intégrité et il n’a pas changé. Ses parents lui ont inculqué des valeurs et ces valeurs ont déterminé sa personnalité. Donc on peut rester soit même dans la difficulté. On peut rester soi même dans la faim, on peut rester soit même, même quand on n’a pas l’argent. On peut rester soit même, même quand on ne mange pas parceque la faim ne tue pas. Et ce qui prouve que la faim ne tue pas, c’est LALLIE Olivier, parceque pendant 10 ans, il a eu faim.

Je voulais dire à toute la jeunesse, à tous ceux qui sont ici que nous sommes dans une crise qui n’est pas encore finie. Mais cette crise a besoin des hommes et des femmes intègres, des hommes et des femmes débout. Les gens ont présenté le Président Laurent GBAGBO comme mort, et un mort sa destiné c’est le cimetière. Ils l’ont jugé, ils l’ont malmené. Ils ont envoyé des experts de partout. Dans le froid comme dans la chaleur, il les affronté. Et il est resté debout. Finalement, ils n’ont rien trouvé. Ils ont voulu lui coller des choses pour le condamner définitivement mais il est resté debout même dans l’incertitude, même dans l’ombre de la vallée de la mort, il est resté debout. Alors qu’il n’y avait pas d’espoir, GBAGBO est resté debout. Donc chers parents dans la souffrance, on peut rester debout. Malgré toute l’adversité GBAGBO est rentré en Côte d’Ivoire, c’est que le changement est possible avec Laurent GBAGBO. C’est pourquoi, soyez mobilisés, ne craignez rien. Merci beaucoup. »

Après le discours du Secrétaire Général du PPA-CI, les parents du « Camarade » LALLIE Olivier ont offert des présents à leurs Fils à savoir le Camarade Lallie Olivier et le Secrétaire Général Damana Adia Pickass.

C’est par une note de gaieté que la cérémonie a pris fin.

Rappelons que  Gogné est un village situé dans la Sous-préfecture de Lakota. A mi chemin sur l’axe Lakota – Gagnoa.

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com