Spread the love

AFRICA SPORTS D’ABIDJAN

COMMUNIQUE DE PRESSE

Par un communiqué du 5 août dernier, l’Africa Sports d’Abidjan a annoncé sa décision de ne pas renouveler son partenariat avec la Société TALENTO, lequel avait pour objet la fourniture d’équipements sportifs de la marque FURA.

Lors de la conférence de presse tenue le Jeudi 1er Septembre 2022, le Président KUYO TEA Narcisse a informé le public sportif que la Société POKOO est le nouvel équipementier de l’Africa Sports d’Abidjan pour la saison 2022-2023.

Dès le lendemain, selon un article publié par Monsieur Christ BOLI sur un média d’information en ligne et intitulé : “Divorce“ Africa Sports et son équipementier : “Fura“ fait de graves révélations, Monsieur OUATTARA Kramo (Représentant Afrique de l’Ouest de la marque), accuse les dirigeants de l’Africa Sports d’Abidjan de mauvaise foi et d’avoir fait perdre à FURA 10 millions en maillots invendus. Voici les déclarations rapportées par l’article pour étayer ces affirmations :

• “Monsieur OUATTARA Kramo a commencé par déplorer le fait d’avoir été informé de cette rupture de contrat sur les réseaux sociaux. Il dénonce un manque d’élégance de la part des dirigeants de l’Africa Sports d’Abidjan qui ont toujours refusé de le recevoir depuis l’accession de KUYO TÉA Narcisse à la tête du club“.

• “Nous leur avons versé plus de 39 000 000F CFA d’équipements par saison et le club percevait 25% sur la vente des maillots supporters. Nous avons encore 1 800 maillots supporters invendus. Les dirigeants actuels n’ont pas été corrects avec nous“.

L’Africa Sports d’Abidjan, qui est occupé à se reconstruire, refuse de se laisser distraire par de vaines polémiques sur un sujet, le choix d’un équipementier, qu’il considère comme clos.

C’est dans cet esprit, mais aussi pour ne pas laisser prospérer ces grossiers arrangements avec la vérité que l’Africa Sports d’Abidjan tient à donner les éléments de réponse ci-après :

1. Sur la démarche intellectuelle et déontologique de M. Christ BOLI, auteur de l’article
L’Africa Sports d’Abidjan proteste énergiquement contre la démarche intellectuelle de Monsieur Christ BOLI, l’auteur de l’article cité, qui s’est contenté de reproduire les propos d’un individu en se gardant, aux mépris des règles déontologiques en la matière, de solliciter la réaction de la partie mise en cause.

Une telle attitude dénote d’un manque de professionnalisme fort regrettable, et requiert à l’avenir, davantage de vigilance de la part des promoteurs de ce site d’information en ligne.

2. Sur les déclarations de Monsieur OUATTARA Kramo qui accuse les dirigeants de l’Africa Sports d’Abidjan de mauvaise foi et de manque de correction :

Notre réponse se décline en trois points :
*2.1. Sur la non-information de notre partenaire de notre décision de ne pas renouveler le contrat :

Contrairement à ce que prétend M. OUATTARA Kramo, qui n’a jamais signé aucun contrat avec notre club, l’Africa Sports d’Abidjan a régulièrement informé la Société TALENTO, avec qui le club a signé ce contrat, de sa décision de ne pas renouveler à son échéance.

*2.2. Sur le refus des dirigeants de le recevoir :

M. OUATTARA ment encore sur ce point. La vérité est qu’à chaque fois qu’il l’a voulu ou accepté, les dirigeants de l’Africa Sports d’Abidjan l’ont toujours reçu. Et cela s’est fait plusieurs fois pendant la saison 2021-2022.

*Il apparait clairement que les accusations de M. OUATTARA sont légères, mensongères et outrancières. Il aurait été bien avisé de se renseigner d’abord auprès de son mandant avant de se hasarder à juger les dirigeants de l’Africa Sports d’Abidjan et ses supporters et à leur distribuer de bons et mauvais points.*

*2.3. La Société TALENTO n’a respecté aucune de ses obligations contractuelles durant la saison sportive 2021-2022*

*a- Sur la dotation en équipements*
La société TALENTO n’a livré aucun équipement à l’Africa Sports d’Abidjan au titre de l’année sportive 2021-2022.
Les observateurs avertis du Championnat de football ivoirien ont bien pu se rendre compte que l’Africa Sports d’Abidjan a utilisé durant la saison dernière le même maillot que celui reçu en 2020.

*Si M. OUATTARA était visité par une dose minimale d’honnêteté, il reconnaitrait que son mandataire reste nous devoir 39.900.000 F CFA au titre de la saison 2021-2022.*

b- Sur le reversement à l’Africa Sports d’Abidjan du pourcentage issu du produit de la vente des maillots
Malgré nos nombreuses interpellations et invitations répétées, Monsieur OUATTARA Kramo:

– n’a jamais voulu établir avec l’Africa Sports d’Abidjan un état contradictoire des stocks de maillots et autres produits dérivés destinés à la vente en sa possession ;

– a vendu irrégulièrement les maillots et produits dérivés aux supporters sans associer le club, alors que les dispositions du contrat prévoyaient une collaboration des parties dans la vente des équipements ;

– n’a reversé à l’Africa Sports d’Abidjan aucune somme au titre du pourcentage contractuel sur la vente de ces équipements qu’il a effectuée seule durant la saison sportive 2021-2022.

*Après s’être rendu coupable d’autant de manquements exposant gravement son mandant à des conséquences judiciaires, Monsieur OUATTARA Kramo devrait raisonnablement garder le profil bas plutôt que d’avoir une telle propension à se répandre dans les réseaux sociaux en y diffusant des informations mensongères.

*A compter de la publication du présent Communiqué, l’Africa Sports d’Abidjan ne tolèrera désormais plus aucun errement de Monsieur OUATTARA Kramo, ou de quiconque, exprimé sans fondement dans le dessein de discréditer ses dirigeants et de déstabiliser le club.

Fait à Abidjan, le 7 septembre 2022.

Le Président*l

KUYO TÉA Narcisses

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com