Spread the love

Depuis les vacances, elle met une grosse ambiance dans la ville de Kouto, une localité de la région de la Bagoué. Elle y organise un tournoi de maracana. 

La ville de Kouto était l’attraction des amoureux du ballon rond, Il y avait une animation exceptionnelle, le dimanche 04 Septembre, dans la Ville, car Personne ne voulait se faire raconter le lancement du tournoi Chim-Inter. 

En effet, la chargée de mission de Challenge Immobilier International (Chim-Inter) est la marraine du tournoi de maracana qui a démarré, le dimanche 4 septembre dernier, à Kouto.

Pour cette seconde édition,  l’Association des Jeunes Couturiers de Kouto (AJCK), la structure organisatrice, a choisi Bah Aïssatou Epse Coulibaly comme marraine. C’est avec les danses du terroir telles que le Yagban et le Balafon que les populations ont accueilli cette Dame dynamique, au grand cœur et son époux au stade du centre culturel de la ville.  

A l’entame, les joueurs de pétanque ont donné la première note de cette journée sportive. L’équipe Jeunesse a été plus habile avec les boules que celle de Ankôrolah. Elle a gagné cette confrontation avec 3 points contre 2. 

Au terme de la première discipline sportive, la marraine Aïssatou Coulibaly a donné le coup d’envoi du tournoi de maracana, puis a remercié les nombreuses personnalités venues assister à cette compétition et invite les athlètes à faire preuve de fair-play. 

Pour le match d’ouverture, FC Mignon a dompté l’équipe Andana Clubde sur le 1 but à 0.  Au coup sifflet final, Koné Drissa, le capitaine de l’équipe victorieuse n’a pas manqué d’exprimer sa joie.

« Le match était très bon. Il y avait de l’engagement de la part des deux équipes. C’est notre premier tournoi, mais ont sait qu’on va aller de l’avant. On a la foi qu’on va battre toutes les équipes et arriver au sommet. Je remercie la marraine parce qu’elle nous égaie pendant ces vacances. Cette période est un temps où on est assis sans savoir où aller. Avec l’organisation de ce tournoi, on arrive à se divertir », a-t-il fait savoir. 

Pour sa part, Dembélé Aboubacar Sidik de Andana, l’équipe perdante,  a affirmé que ce mauvais départ ne va pas briser le moral de ses troupes.

« Nous ne sommes pas découragés. Il y a encore plusieurs journées. Nous allons redoubler d’ardeur pour gagner tous nos autres matchs », a-t-il rassuré.

Notons que Dembélé Siramana, le président de l’AJCK a exprimé la reconnaissance de toute la jeunesse Koutolaise à Mme Aïssatou Coulibaly et à l’entreprise Chim-Inter.

« La marraine a répondu spontanément à notre sollicitation. Nous lui disons grandement merci pour tout ce qu’elle fait pour l’épanouissement des jeunes de Kouto. Chim-Inter, son entreprise, a toujours été à nos côtés pour nous accompagner dans nos activités ainsi que nos projet », a-t-il indiqué. 

Réagissant à la fin du match, Yamoussa Coulibaly, le PDG de Chim-Inter,  a donné les motivations de la présence de sa société à ce tournoi. 

« Nous sommes une entreprise citoyenne. A ce titre nous accompagnons l’Etat dans toutes ses actions de paix et de consolidation du tissu social. La paix et le développement passent par la jeunesse, la frange la plus nombreuse de la population de notre pays. C’est pourquoi nous accompagnons toutes les actions qui concourent à la promotion de la jeunesse », a-t-il souligné avant d’ajouter qu’à  Yamoussoukro,  Chim-Inter accompagne également la jeunesse de Bonzi dans un tournoi de football réunissant 8 villages. 

« Nous voulons contribuer au processus de cohésion sociale initié par le gouvernement, à travers nos actions », a-t-il conclu.

 Rappelons que le match d’ouverture de la deuxième édition de cette compétion a débuté le Dimanche 04 Septembre, en présence du Sous-préfet, du 2eme adjoint au maire et du commissaire de Kouto. 

En conclusion, la 2eme édition du tournoi Chim-Inter se déroulera du 4 septembre au 8 octobre 2022, et 16 équipes issues des quartiers de cette commune y prennent part.

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com