Spread the love

7 milliards de dollars des fonds iraniens gelés en Corée du Sud seront débloqués

Avec la finalisation des négociations entre l’Iran et les États-Unis pour libérer les prisonniers des deux pays, sept milliards de dollars des fonds gelés iraniens seront débloqués.

Alors que les négociations pour la levée des sanctions sont toujours sans résultat faute de décision politique des États-Unis d’Amérique, ce pays, indépendant du processus de négociations nucléaires, poursuit le dossier de la libération de ses prisonniers en Iran et en même temps la libération des ressources bloquées de la République islamique en Corée du Sud.

Les nouvelles reçues indiquent que ces dernières semaines, des négociations intensives ont eu lieu avec la médiation de l’un des pays de la région concernant la libération simultanée de prisonniers iraniens et américains, et le déblocage de sept milliards de dollars des ressources en devises de l’Iran bloquées en Corée du sud.

L’Iran n’a pas encore accepté les comptes déclarés pour le transfert des ressources mentionnées en raison de considérations bancaires et a introduit de nouveaux comptes à cette fin.

En outre, Stephen Dujarric, le porte-parole des Nations Unies, a affirmé que Bagher Namazi, un prisonnier à double nationalité, est sorti de la prison et a quitté l’Iran, et Siamak Namazi a également été libéré, mais il est toujours en Iran.

Dans une déclaration publiée par Dujarric citant le secrétaire général des Nations unies, António Guterres a remercié le président de la République islamique d’Iran d’avoir accepté ses demandes d’autoriser Bagher Namazi à quitter l’Iran en vue de se faire soigner à l’étranger.

Le secrétaire général des Nations unies a également déclaré dans ce communiqué : « Je suis heureux que Siamak Namazi, le fils de Bagher Namazi, ait été libéré de détention. »

« Nous continuerons à interagir avec les autorités iraniennes sur une série de questions importantes, notamment la situation régionale, le développement durable et la promotion et la protection des droits de l’homme. », a ajouté le chef des Nations Unies.

L’avocat de Siamak Namazi, Jared Genser, a déclaré samedi soir à un journaliste de Reuters que Siamak Namazi avait été libéré de la prison iranienne avec un congé d’une semaine qui peut être prolongé.

Source : Press TV

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com