Spread the love

A Kouyo, c’est le dimanche 09 octobre, que l’organisateur a choisi pour refermer la parenthèse du tournoi intervillages de football de la cohésion.

Le meilleur buteur de la compétition reçois ici son trophée.

En effet, après plusieurs semaines de compétition, la finale de la 2ème édition du tournoi Chim-inter, s’est jouée le Dimanche 9 octobre, à Kouto et cette finale a opposé les équipes de Pro-Dembélé et celle de  N’gbêni-Sport.

Ce match de belle facture a tourné à l’avantage de l’équipe de N’gbêni-sport, grâce à un exploit du capitaine Zié, dès la 8eme minute de jeu. Malgré les nombreuses tentatives de l’équipe adverse, le score restera inchangé au tableau d’affichage.

Au final, c’est l’équipe de N’gbêni-Sport. qui a remporté le trophée après une finale âprement disputée face à celle de Pro-Dembélé (1-0).Le vainqueur célèbre ici sa victoire

Au terme du temps réglementaire de jeu, Aïssatou Coulibaly, la marraine de cette compétition sportive a saisi (e) cette occasion, pour une fois de plus, féliciter les organisateurs et inviter la jeunesse à toujours œuvrer dans le sens de la paix et de la cohésion sociale gage d’un développement harmonieux de la région et par ailleurs elle a indiqué que la motivation de son entreprise en accompagnant cette compétition est d’œuvrer pour l’autonomisation de la jeunesse. 

La marraine lançant ici au match de la finale aux côtés de son époux.

« Nous avons saisi la sollicitation de l’Association des Jeunes Couturiers de Kouto (AJCK) pour ce tournoi comme une opportunité pour impacter cette jeunesse à travers un soutien moral et financier. Notre combat s’inscrit dans la vision du président Alassane Ouattara de faire en sorte que la jeunesse ivoirienne soit prospère et se prenne en charge. », a-t-elle expliqué.

Pour sa part, Bamba Lacina, responsable de l’organisation dudit tournoi a remercié l’entreprise  Chim-inter pour l’organisation du tournoi à Kouto.

«Durant un mois, le tournoi Chim-Inter a fait vibrer la population koutolaise en général et la jeunesse en particulier. Cet engouement s’est senti à la finale de ce soir. La jeunesse était en effervescence. Elle a montré que ce genre d’initiative est à saluer. C’est quand nous avons senti ce besoin que nous avons approché la société Chim-Inter et son Pdg n’a ménagé aucun effort pour nous venir en aide pour la réussite de ce tournoi. », a déclaré Bamba Lacina.

Et d’ajouter :  «La marraine est notre maman. C’est la vagabonde de la solidarité. C’est celle la même qui donne sans distinction d’origine ni d’ethnie. Elle a toujours été là quand nous avons eu besoin d’elle. Même quand nous ne sommes pas dans le besoin, elle nous assiste››, a-t-il ajouté. 

Notons qu’Aïssatou Coulibaly, la marraine de cette 2ème édition sportive a récompensé les 16 équipes, des trophées, des ballons, des jeux de maillots et enfin des enveloppes.  Le tournoi a réuni et uni, dans un même espace et pour une cause commune, l’ensemble des jeunes de ladite localité dans un esprit fair-play et bonne entente. 

 Pour rappel, ce tournoi organisé par notre l’entreprise Chim- intérêt, pour la deuxième année consécutive, a pour objectif principal de cultiver la cohésion sociale entre jeunes de la ville Kouto et d’occuper sainement la jeunesse durant les vacances scolaires.

Les danses du terroir ont pris une part active à cette fête du football

En conclusion, de nombreuses autorités administratives et politiques ont marqué, par leur présence, la finale de la 2eme édition du tournoi Chim-inter. Notamment, le représentant du Préfet, le maire de Kouto, le directeur des examens et concours de la police nationale, le commissaire de la ville, les autorités coutumières et religieuses.

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com