Spread the love

La boucherie de la ville Kouto était dans un état de dégradation et d’insalubrité très avancées. Lieu de consommation de certaines substances illicites, lieu servant de chambres de passage, telle était naguère, la triste réalité qu’offrait la boucherie.

Face au constat désolant, Gnamou Angoran Brice Pierre, le Préfet de ce département a sollicité Yamoussa Coulibaly, le PDG de Chim-inter pour la Réhabilitation de la boucherie de Kouto.

Ayant répondu favorablement à la sollicitation du Préfet Gnamboua Angoran Brice Pierre, le lundi 10 Octobre, le préfet Gnamou Angoran Pierre et le président directeur général (PDG) de l’entreprise Chim Inter, Yamoussa Coulibaly, ont procédé au lancement des travaux de réhabilitation de la boucherie de Kouto.

Au chapitre des allocutions, marquant le début de la cérémonie relative à la réhabilitation de la boucherie de la ville, le Préfet Gnamboua Angoran Brice a remercié le PDG Chim-Inter pour le geste.

« Je voudrais, au nom des populations de Kouto, dire merci à Yamoussa Coulibaly, le PDG de Chim-inter pour ses initiatives à leur endroit. Quand on l’a sollicité pour les travaux de réhabilitation de notre boucherie en état de dégradation, il n’a pas hésité à nous aider. », a-t-il déclaré.

Selon lui, cet accompagnement de Challenge Immobilier International (Chim-inter), revêt un caractère social mais tout en étant un catalyseur du progrès. 

« C’est un acte social qu’il pose mais c’est également un acte de développement. Ensemble, nous le remercions. Cela doit encourager d’autres bonnes volontés à répondre à nos appels », a-t-il ajouté 

Poursuivant, le Préfet Gnamboua Angoran Pierre Brice a saisi l’occasion pour expliquer  les raisons qui l’ont amené à fermer la boucherie. 

« La viande est une denrée très sensible. Elle doit se commercialiser dans des conditions d’hygiène parfaite. Les nuits, ce sont les chats, les chiens, les souris et les cafards qui prennent d’assaut le reste des viandes sur les étagères parce que notre boucherie n’avait pas de portes ni de fenêtres. Quand les conditions de vente et d’hygiène ne sont pas réunies, les populations peuvent être victimes d’une maladie. En ma qualité de premier responsable du département, il fallait que je prenne cette décision pour que les choses changent et pour protéger  mes administrés. », a-t-il précisé. 

En conclusion, le premier responsable de l’administration de la ville Kouto a relevé d’autres actions à l’actif du PDG Chim-Inter Yamoussa Coulibaly.

« Ceux qui ont eu l’occasion de se rendre à la préfecture ont pu constater qu’il a construit, avec ses moyens, un parking couvert que nous allons inaugurer tout à l’heure. C’est le premier acte véritable que Chim-inter a posé à la préfecture. Par le passé quand on arrivait ici, tous les véhicules et les engins à deux roues étaient au soleil. Aujourd’hui, il y a des abris et ça embellit le cadre. Quand le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité est arrivé chez nous pour une visite, cela ne lui a pas échappé. Il nous a demandé qui avait réalisé le parking. Nous lui avons répondu que c’était un opérateur économique et il a dit que cela était bien. Cela veut dire que ce que le PDG de Chim-inter a fait ici va droit au coeur de tout le monde. », a-t-il expliqué.

En outre, le préfet Gnamou Angoran a invité  les uns et les autres à ne pas faire d’amalgame sur les actions sociales de Yamoussa Coulibaly. 

«Il faut éviter d’utiliser ce que fait le PDG à des fins politiciennes. Ce qu’il fait, c’est pour les populations de Kouto. Cela n’est fait contre personne. C’est plutôt pour l’intérêt du département de Kouto››, a-t-il conseillé

Quant au PDG de Chim Inter, il a désigné sa structure comme une entreprise citoyenne qui accompagne les actions de développement de la Côte d’Ivoire.

Yamoussa Coulibaly a relevé que c’est sans hésitation qu’il s’est engagé à offrir gracieusement aux populations, une nouvelle boucherie moderne à l’image de la localité qui est en plein essor. Le patron de Challenge Immobilier International, Yamoussa Coulibaly a indiqué que sa volonté est d’accompagner l’État de Côte-d’Ivoire dans son plan de développement du pays.

«L’État ne peut pas tout faire. En tant qu’entrepreneur, nous devons accompagner le président de la République dans sa vision d’une Côte d’Ivoire nouvelle, avec des acteurs engagés pour le développement du pays. », a-t-il justifié. 

Au nom de ses pairs, le président des bouchers de la ville, Dembélé Kassim, s’est engagé à prendre soin de la future boucherie, dès sa livraison.

« Nous manquons de mot face à cet acte de développement et de bien-être pour nous tous. », a-t-il déclaré 

Pour conclure, face les actions pharaoniques de Yamoussa Coulibaly à Kouto, plusieurs responsables politiques de la Localité s’interrogent sur les motivations de ses actions d’où les manipulations politiques et autres stratagèmes visant à présenter Yamoussa Coulibaly comme un potentiel candidat aux joutes électorales à venir en Côte-d’Ivoire, le Patron Chim-Inter a saisi l’opportunité pour adresser aux négateurs des évidences via la presse, il a précisé que ses actions visent le social et le développement.

« Je n’ai pas le temps de faire la politique. Je cours à travers le monde pour contribuer au développement de mon pays. Opérateur économique, je prends 40 à 50 % de mon temps pour me battre pour le développement de mon pays. Il s’agit d’une entreprise citoyenne », a-t-il conclu. 

Au terme de la cérémonie de lancement des travaux relative à la réhabilitation de la boucherie de Kouto, le cap a été mis sur la préfecture de Kouto pour la remise officielle des préaux. 

Pour rappel, le département de Kouto se trouve dans la région de la Bagoué, dans le Nord de la Côte-d’Ivoire. 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com