Spread the love

  DECLARATION DE L’OBSERVATOIRE IVOIRIEN DES DROITS DE L’HOMME (OIDH) RELATIVE AUX ÉVÉNEMENTS SURVENUS À KOKOUMBO (TOUMODI)

Déclaration

‘’L’OIDH dénonce des actes d’incivisme et de banditisme, manifeste sa solidarité aux forces de l’ordre et appelle à plus de fermeté dans la lutte contre l’orpaillage illégal en Côte d’ivoire’’.

  Dans l’après-midi du mercredi 12 octobre 2022, le Groupement Spécial de Lutte contre l’Orpaillage Illégal (GSLOI) a mené une mission de démantèlement de sites d’orpaillage illégalement occupés à KOKOUMBO dans le département de TOUMODI.

 Au cours de cette mission commandée, les forces de l’ordre ont été violemment prises à partie par certains orpailleurs armés soutenus par une partie de la population.

Les affrontements qui s’en sont suivis ont malheureusement occasionné des pertes en vies humaines et des blessés. Dans un communiqué produit le 13 octobre 2022, la Gendarmerie Nationale a dressé le bilan suivant : 05 décès et 22 blessés dont 06 gendarmes et 04 agents des eaux et forêts.

Suite à ces événements, plusieurs autorités se sont rendues sur les lieux pour témoigner leur compassion aux blessés et aux familles éplorées. Il s’agit notamment de madame Raymonde Goudou KOFFI, Ministre Gouverneur et cadre de la région du Bélier et du Général de Corps d’Armée Alexandre APALO TOURE, Commandant supérieur de la Gendarmerie Nationale. Selon le communiqué de la Gendarmerie, une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur cet incident.

L’Observatoire Ivoirien des Droits de l’Homme (OIDH) condamne l’incivisme et la résistance des groupes impliqués face aux forces de l’ordre dans la lutte contre l’orpaillage illégal qui apparait pourtant comme une opération d’ordre public.

L’OIDH s’indigne face à la systématisation de l’usage d’armes par des personnes non habilitées dans les conflits, et aussi face au reflexe grandissant de résistance et de violences

 face aux forces de l’ordre et à l’autorité de la loi.

L’OIDH condamne fermement ces actes de banditisme et d’incivisme et présente ses condoléances les plus attristées pour toutes les pertes en vie humaine, apporte son soutien aux forces de l’ordre et au gouvernement de la République de Côte d’Ivoire qu’il encourage à persévérer dans la lutte contre l’orpaillage illégal avec plus de fermeté.

Enfin, l’OIDH manifeste sa solidarité au gouvernement et demande des enquêtes approfondies et les sanctions les plus fermes, le cas échéant.

Fait à Abidjan le 20 Octobre 2022. Pour l’OIDH

Le Secrétariat Général

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com