Spread the love

Ce Jeudi 20 Octobre, la Capitale N’Djamena et d’autres grandes villes du Tchad étaient terriblement secouées par de grande manifestation de protestation. 

Cette manifestants répondaient à l’appel de certains partis politiques et certaines organisations de la société civile. Cette manifestation vise à dénoncer la prolongation de la transition de deux ans décidé lors des assises du dialogue national inclusif et souverain tenu d’août à octobre 2022 à N’Djamena.

Au crépuscule de la folle journée, le bilan fait état de plus 50 manifestants tués, 212 blessés dont 27 graves, parmi lesquels le porte parole du parti politique Les Transformateurs, le journaliste Orédjé Narcisse.

Face à la répression, le Président de commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat a condamné les tueries enregistrées dans son pays.

« Je condamne fermement la repression des manifestations ayant entrainé mort d’hommes au Tchad. J’appelle les parties au respect des vies humaines et des biens et à privilégier les voies pacifiques pour surmonter la crise. »,à publié Moussa Mahamat sur Twitter.

Notons que le leader du parti politique « LES TRANSFORMATEURS », Succès Masra a invité le peuple à la rupture: «Il n’y aura pas de Dynastie au Tchad»

« Ils tirent sur des Ambulances au sein des hôpitaux. Quand l’humanité a quitté des êtres, et c’est pour installer la dynastie que notre Peuple rejette de façon nette. Il n’y aura pas de Dynastie au Tchad. Le nombre de pauvre augmente dans tout le pays.», a-t-il martelé.

La junte dirigée par Deby fils a annoncé un couvre feu de 18h à 6 heure du matin sur toute l’étendue du pays. Selon les organisateurs, Plus de 30 000 tchadiens étaient dans les rues ce matin pour dire nom à la perpétuation du  pouvoir Tchadien de père en fils.

En conclusion, les jeunes de la capitale tchadienne, N’Djamena et d’autres villes du pays ont bravé l’interdiction de manifester. Dès 4h du matin, dans plusieurs quartiers de l’Est de N’Djamena, des jeunes se sont réunis en entonnant des chants, en sifflant. 

Selon un responsable de la société civile tchadienne, la manifestation reprend demain à partir de 6h00 dans toutes les villes du pays.

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com