Spread the love

TASS/. Le président russe Vladimir Poutine a déclaré lors d’une réunion avec le ministre de la Défense Sergueï Choïgou que seuls des réservistes mobilisés et bien entraînés devraient être envoyés en première ligne dans le cadre de l’opération militaire spéciale en Ukraine.

« En fait, 41 000 [combattants]opèrent dans le cadre d’unités de combat tandis que tous les autres suivent encore un entraînement au combat d’une manière ou d’une autre », a déclaré Poutine, après avoir écouté le rapport du chef de la défense.

Le chef de la défense a répondu par l’affirmative. « Oui. Nous portons une attention particulière à cela. C’est parce qu’il est nécessaire de n’envoyer que des combattants bien entraînés et bien équipés », a déclaré Choïgou au chef de l’Etat.

Poutine était d’accord avec Choïgou, après avoir écouté le rapport du chef de la défense. « Excellent », a déclaré Poutine. « Je suis absolument d’accord. C’est ainsi que cela devrait être fait », a déclaré le dirigeant russe.

A la demande de Poutine, le chef de la défense a précisé qu’actuellement 218.000 des 300.000 réservistes mobilisés « sont en train de s’entraîner et de pratiquer l’interopérabilité sur des champs d’exercice » et 82.000 hommes opéraient dans la zone de l’opération militaire spéciale en Ukraine.

« Sur ces 82 000 [combattants], 41 000 hommes opèrent dans le cadre d’unités de troupes », a déclaré Shoigu.

Le chef de la défense a rapporté au chef de l’Etat que 300 000 hommes avaient été appelés en Russie pour l’opération militaire spéciale. Par conséquent, la mission de mobilisation avait été remplie et aucune mission supplémentaire n’était prévue. Les troupes russes ne seront renforcées que par des volontaires et des candidats au service militaire sous contrat, a déclaré Shoigu.

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com