Spread the love

La Russie a accusé samedi 29 octobre Londres d’être impliqué dans les explosions ayant provoqué des fuites en septembre sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2 en mer Baltique, construits pour acheminer le gaz russe en Europe.

Le ministère russe de la Défense a déclaré samedi que le personnel de la marine britannique avait fait exploser les gazoducs Nord Stream le mois dernier, a rapporté l’agence de presse russe Sputnik.

« Selon les informations disponibles, des représentants de cette unité de la marine britannique ont participé à la planification, à la fourniture et à la mise en œuvre d’une attaque terroriste en mer Baltique le 26 septembre de cette année – faisant exploser les gazoducs Nord Stream 1 et Nord Stream 2 », a indiqué le ministère russe de la Défense sur Telegram.

Fin septembre, les explosions présumées se sont produites sur trois des quatre chaînes des pipelines sous-marins Nord Stream 1 et 2, construits pour transporter 110 milliards de mètres cubes annuels combinés de gaz russe vers l’Europe sous la mer Baltique.

L’attentat à la bombe a interrompu les livraisons de gaz vers l’Allemagne avant la saison froide, provoquant une hausse des prix du gaz et une ruée vers des sources alternatives de carburant dans l’Union européenne.

Les autorités suédoises et danoises soupçonnent que l’incident est le résultat d’un sabotage, les deux pays interdisant à la Russie d’enquêter sur l’attaque.

Le bureau du procureur général russe a classé les explosions du pipeline comme des actes de terrorisme international.

Selon la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, l’enquête sur les attentats terroristes ne peut être considérée comme fiable et objective que si Moscou participe à l’enquête.

La société exploitante Nord Stream AG a déclaré plus tard que les dommages causés au système de pipelines étaient sans précédent, tandis que le président russe Vladimir Poutine a déclaré qu’il s’agissait d’un assaut délibéré contre l’infrastructure énergétique européenne, laissant entendre que les États-Unis et la Grande-Bretagne pourraient être responsables des explosions.

Une coentreprise du géant russe de l’énergie Gazprom et de quatre sociétés énergétiques d’Europe occidentale, Nord Stream 2, est un gazoduc double de 1 230 km longeant le fond de la mer Baltique qui complète le réseau Nord Stream 1 existant.

La construction de Nord Stream 2 s’est achevée en septembre 2021, mais l’Allemagne a retardé sa certification opérationnelle et interrompu le processus indéfiniment en février, peu de temps avant que la Russie ne lance son opération militaire spéciale en Ukraine.

Source : Press TV

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com