Spread the love

Ukraine : la Russie exclut l’usage de l’arme nucléaire

La Russie a rejeté les allégations selon lesquelles elle prévoirait d’utiliser des armes nucléaires tactiques en Ukraine. Tacitement, un tel scénario déclencherait une guerre nucléaire qui «ne devrait jamais avoir lieu», a-t-elle estimé.

Au cours d’une réunion plénière des Nations unies sur un rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) mercredi 9 novembre, Alexander Shevchenko, membre de la délégation russe à l’Assemblée générale des Nations unies, a démenti les allégations selon lesquelles Moscou aurait menacé d’utiliser de petites ogives atomiques dans l’ex-République soviétique.

«En réponse aux accusations totalement infondées selon lesquelles la Russie menacerait d’utiliser des armes nucléaires lors d’une opération militaire spéciale en Ukraine, nous voudrions souligner une fois de plus que notre approche est purement défensive et ne permet aucune explication détaillée», a-t-il déclaré.

«La Russie est fermement attachée au principe que dans une guerre nucléaire, il ne peut y avoir de vainqueur et elle ne doit jamais avoir lieu», a déclaré Shevchenko.

Les responsables occidentaux disent que la Russie pourrait utiliser des armes nucléaires tactiques en Ukraine, étant donné que les responsables russes avaient assuré qu’ils utiliseraient tout leur arsenal pour défendre leur territoire.

Mardi, l’ambassadrice des États-Unis à l’ONU, Linda Thomas-Greenfield, a prétendu que si la Russie mettait à exécution ses menaces «horribles» de frappe nucléaire contre ses ennemis, les États-Unis riposteraient avec toute leur puissance militaire.

Lors de la session de mercredi à l’ONU, l’envoyé ukrainien de l’ONU, Anatolii Zlenko, a déclaré que l’action militaire de la Russie à la centrale nucléaire de Zaporizhzhia contredisait les propres normes proclamées par Moscou.

Olaf Skoog, chef de la délégation de l’Union européenne à l’ONU, a également déclaré que les actions de la Russie continuaient de poser des menaces sérieuses et directes aux installations nucléaires ukrainiennes, appelant Moscou à se retirer de toutes les installations nucléaires à l’intérieur des frontières de l’Ukraine.

L’envoyé russe a déclaré que les représentants ukrainiens et européens «continuent d’essayer d’entraver l’objectif d’une discussion constructive et politisent la discussion».

Début août, le président russe Vladimir Poutine a mis en garde contre les conséquences d’une guerre nucléaire. «Nous partons du fait qu’il ne peut y avoir de vainqueur dans une guerre nucléaire et qu’elle ne devrait jamais être déclenchée, et nous défendons une sécurité égale et indivisible pour tous les membres de la communauté mondiale», a-t-il souligné.

Vladimir Poutine a annoncé, le jeudi 24 février, une opération militaire en Ukraine en y dénonçant un «génocide». Il a fait part de sa volonté de «démilitariser» et «dénazifier» son voisin.

Source : Press TV

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com