Spread the love

Lundi 14 novembre, dans le cadre d’une conférence de presse conjointe avec des responsables du gouvernement néerlandais à La Haye, le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a signalé que la force de Moscou ne devait pas être sous-estimée même si Kiev a récemment connu des avancées.

En écho aux propos d’Anthony Blinken, il a précisé qu’il appartenait à l’Ukraine de décider des modalités de négociation avec Moscou pour mettre fin à la guerre.

Dans son discours, le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a ainsi mis en garde contre une sous-estimation de la puissance militaire de la Russie: «Nous ne devons pas commettre l’erreur de sous-estimer la Russie. Les forces armées russes ont conservé d’importantes capacités, ainsi qu’un grand nombre de troupes.»

«Les mois à venir seront difficiles. L’objectif du [président russe Vladimir] Poutine est de laisser l’Ukraine dans le froid et l’obscurité cet hiver. Nous devons donc maintenir le cap», a ajouté Stoltenberg qui a par la suite fait écho aux déclarations du secrétaire d’État US pour dire qu’il appartient à l’Ukraine de décider comment mettre fin à la guerre puisque ce sont eux qui en «paient le prix le plus élevé en termes de pertes humaines et de dégâts» soulignant que seule la situation sur le champ de bataille détermine ce qui doit se passer à la table des négociations.

«Ainsi, ce que nous devrions faire, c’est soutenir l’Ukraine et lui tendre la main de manière à ce qu’à partir d’un certain moment, il puisse y avoir des négociations où l’Ukraine s’impose en tant que nation souveraine indépendante en Europe», a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé, vendredi 11 novembre, la fin du retrait des forces militaires russes de la rive ouest du Dniepr, dans la région de Kherson.

Dans la foulée, en visite dans la ville-clé de Kherson dans le Sud, dont les forces russes se sont retirées la semaine dernière, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a prononcé un discours devant les forces militaires de l’Ukraine.

«L’Ukraine va de l’avant et est prête pour la paix, la paix pour notre pays tout entier», a déclaré Zelensky aux soldats ukrainiens réunis sur la principale place de Kherson, sans manquer de faire son témoignage de remerciement à l’OTAN et alliés pour leurs soutiens dans la guerre contre la Russie.

Source : Press TV

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com