Spread the love

La  141ème Nation au classement FIFA n’a pu créer la surprise face à l’équipe de la Côte d’Ivoire, ce mercredi 16 novembre 2022, en match amical international au grand stade de Marrakech (Maroc).

En effet, Max Gradel et ses coéquipiers ont simplement étrillé les Hirondelles (4-0 .
Ce match amical comptant pour la préparation de la prochaine CAN Côte d’Ivoire 2023, le sélectionneur national Jean-Louis Gasset a fait tourner son effectif avec la titularisation du néo-Eléphant Fofana Datro en attaque.

Les Éléphants n’ont pas attendu la fin du quart d’heure d’observation avant de donner le premier signal annonçant une soirée de balade. Jean-Philippe Krasso surprend les Burundais avec  l’ouverture du score à la 10e minute du temps de jeu.  Malgré ce but presque matinal, les Hirondelles résistent aux assauts de l’attaque ivoirienne. les Burundais font même jeu égal jusqu’au temps additionnel de la première mi-temps. Malheureusement pour le portier Jonathan Nahimana, le capitaine du jour de la Côte d’Ivoire, Max-Alain Gradel corse  l’addition à la 45 è +1 (2-0).

A la reprise, les Éléphants maintiennent la pression sur la défense des Hirondelles.  Même si l’adversaire s’affiche de plus en plus appliqué. Ibrahim Sangaré, d’une frappe puissante à l’entrée de la surface de réparation aggrave le score  à la 58e (3-0). Jean-Louis Gasset profite pour faire un turnover. Jean-Michaël Seri, Ibrahim Sangaré, Fofana Datro et Krasso cèdent leur place à Jean-Philippe Gbamin, Karim Konaté, Jean Amani et Nicolas Pépé. Ce dernier, sur une bourde du gardien burundais assomme les Hirondelles.

Sur une pression sur le portier burundais, Pépé inscrit le quatrième but ivoirien après quatre minutes de présence sur la pelouse devant un beau public constitué essentiellement de la diaspora ivoirienne au Maroc. Pressé sur un ballon en retrait, Nahimana rate son contrôle.

A la récupération, l’attaquant de l’OGC Nice marque dans le but vide sous escorte de Karim Konaté (63e). Les entrées en jeu de Christian Kouamé et Ghislain Konan en lieu et place de Souleyman Doumbia et Jean-Évrard Kouassi consolident la solidité défensive des Éléphants avec un étincelant Sylla Abacar dans l’axe centrale.

Gasset et ses hommes auront à cœur de rééditer ce beau résultat, cette fois contre le Burkina Faso, un adversaire d’un niveau largement supérieur aux Burundais. Le match entre voisins ouest-africains se tiendra, le samedi 19 novembre 2022, toujours sur la pelouse du Grand Stade de Marrakech.

Source : FIF

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com