Spread the love

Le ministre chinois de la Défense Wei Fenghe a rencontré, mardi 22 novembre, son homologue américain Lloyd Austin en marge d’une réunion ministérielle au Cambodge, avertissant Washington de ne pas franchir la « ligne rouge » de Pékin sur Taïwan.

Au cours de la réunion qui a duré près d’une heure et demie mardi, Wei Fenghe a souligné que la question de Taïwan est une affaire intérieure et qu’aucune force extérieure n’a le droit de s’y ingérer, selon un communiqué du ministère chinois de la Défense.

Wei a déclaré que les États-Unis devaient respecter les intérêts fondamentaux de la Chine et espérait qu’ils pourraient adopter une politique rationnelle et pratique envers la Chine et remettre les relations sino-américaines sur les rails.

Plus tôt, les médias d’État chinois ont cité le porte-parole du ministère de la Défense, Tan Kefei, disant que la principale raison de l’état actuel des relations entre la Chine et les États-Unis était due au mauvais jugement stratégique de l’administration américaine.

Le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, a souligné mardi la nécessité d’améliorer les communications de crise lors d’une réunion avec son homologue chinois, tout en s’inquiétant du comportement « de plus en plus dangereux » des avions militaires chinois.

Dans le cadre de la politique d’« une seule Chine », presque tous les pays reconnaissent la souveraineté de Pékin sur le Taipei chinois, y compris les États-Unis. Mais Washington continue de courtiser le gouvernement sécessionniste de Taipei, soutient sa position anti-chinoise et lui fournit des quantités massives d’armements, au grand dam de Pékin.

Pékin a mis en garde à plusieurs reprises le gouvernement américain contre l’officialisation de ses liens avec Taipei, qui est le territoire souverain de la Chine.

Source : Press TV

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com