Spread the love

Le Conseil de la Fédération de Russie a approuvé à l’unanimité une loi interdisant la propagande des relations sexuelles non traditionnelles, la pédophilie et les informations susceptibles de déclencher le désir de changer de sexe lors d’une session plénière mercredi. Le projet de loi a été soutenu par 153 sénateurs.

La loi introduit une interdiction de la propagande des relations sexuelles non traditionnelles, de la pédophilie et de la diffusion d’informations sur les personnes LGBT dans les médias, Internet, les publicités, la littérature et les films. Elle interdit également les appels à la transition sexuelle chez les adolescents : sur Internet, dans les médias, les livres, les sources audiovisuelles, les films et les publicités.

Une amende de 50 000 à 100 000 roubles a été infligée aux citoyens pour la diffusion d’informations ou d’actions publiques « visant à former des attitudes sexuelles non traditionnelles », leur attrait, « une compréhension déformée de l’équivalence sociale des relations sexuelles traditionnelles et non traditionnelles », si ces actions ne comportent pas d’infractions pénales. La peine pour les fonctionnaires sera de 100 000 à 200 000 roubles et de 800 000 à 1 million de roubles pour les personnes morales.

Les amendes pour propagande ciblant les mineurs doubleront : pour les citoyens, elles seront de 100 000 à 200 000 roubles, pour les fonctionnaires de 200 000 à 400 000 roubles et pour les personnes morales de 1 à 2 millions de roubles. Ces derniers peuvent également être punis, car leurs activités peuvent être suspendues jusqu’à 90 jours.

En outre, le document interdit de délivrer une licence de film à tout film contenant du matériel faisant la promotion de relations et de préférences sexuelles non traditionnelles. La loi prévoit également la mise en place d’un mécanisme limitant l’accès des enfants à l’écoute ou à la visualisation d’informations LGBT sur des services payants. Ainsi, la loi prescrit l’obligation de saisir des codes ou d’effectuer d’autres actions pour confirmer l’âge de l’utilisateur. L’accès aux informations LGBT est interdit aux moins de 18 ans.

En outre, la loi interdit la vente de biens, y compris importés, contenant des informations sensibles pour la distribution desquelles la responsabilité administrative ou pénale est prescrite. De plus, la loi « Sur la protection des enfants contre les informations préjudiciables à leur santé et à leur développement » a été modifiée, un article sur la promotion des relations sexuelles non traditionnelles, la pédophilie et les informations pouvant déclencher le désir d’un enfant de changer de sexe a également été ajouté à ce.

Selon Alexander Bashkin, membre du Comité du Conseil de la Fédération sur la législation constitutionnelle et la construction de l’État, l’interdiction de la propagande des relations et préférences sexuelles non traditionnelles et de la pédophilie s’appliquait auparavant exclusivement aux actions contre les mineurs. Maintenant, comme il l’a noté, la loi s’applique aux personnes de tout âge. Le sénateur a ajouté que le projet de loi avait été présenté par des représentants de toutes les factions de la Douma et signé par environ 400 députés, dont le président du Conseil Viatcheslav Volodine. La loi entrera en vigueur à compter de la date de sa publication officielle.

 

Source : TASS

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com