Spread the love

Le Président de la Commission de l’Union Africaine, S.E. Moussa Faki Mahamat, condamne, avec la plus grande fermeté, l’enlèvement de plus de 50 femmes et filles, les 12 et 13 janvier 2023, dans la Zone d’Arbinda, la Région nord du Sahel, du Burkina Faso, par des hommes armés non identifiés.

Le Président demande la libération immédiate des femmes et des filles enlevées, y compris leur retour en toute sécurité dans leurs familles et leurs communautés. Le Président exhorte, en outre, les autorités nationales à ne ménager aucun effort pour traduire en justice les auteurs de ce crime odieux.

Le Président est particulièrement préoccupé par le fait que les groupes armés prennent pour cible les femmes et les filles dans le cadre de leur stratégie visant à terroriser les communautés.

Le Président réaffirme la solidarité de l’Union Africaine avec la nation frère du Burkina Faso et reste résolu à soutenir les autorités pour le rétablissement de l’Ordre Constitutionnel et la recherche d’une paix durable

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com